Tour d’Europe en VW Combi : un incroyable défi en famille

C’est l’histoire d’un rêve en passe de se concrétiser. Cet été, la famille Levèque s’élancera dans un roadtrip de 50 jours à bord de son Volkswagen Combi Wesfalia de 1976. Un périple de plus de 7000km qui mènera Clarisse, Raphaël et leurs enfants Paul-Antoine (8ans) et Pierre-Louis (11 ans)  à travers 14 pays d’Europe. Récit d’un projet qui aura mis sept ans à voir le jour. « Ce road trip, on le rêve depuis qu'on a eu notre premier combi, il y a neuf ans de cela, retrace Raphaël. On espérait au départ partir un an sur les routes d'Europe mais... les obligations ont fait que nous avons du revoir notre projet. Cette année, tout est réuni pour que l'on puisse réaliser notre rêve durant 50 jours ! »

A la naissance de leur deuxième enfant, Clarisse et Raphaël sont contraints de se séparer de leur Combi. « C’était un aménagement fait maison, avec 3 places carte grise, explique Raphaël. Alors quand la famille s’est agrandie, nous avons opté pour un Westfalia entièrement d’origine ».


L’aménagement, baptisé Sop-24 et datant de 1976, propose un toit qui se relève pour offrir un lit de 120cm de large. S’il conserve les meubles, tissus et rideaux d’origine, son moteur et sa carrosserie ont été entièrement retapés, durant cinq mois.

35 000km parcourus en 7 ans
En sept ans, la petite tribu a eu le temps de se faire la main avec le van, parcourant pas moins de 35 000 km à bord. « Nous avons fait quatre fois la Corse, la Costa Brava avec un retour par Andorre, la Bretagne, Arcachon, l’Ile-de-Ré, le Pays Basque…, égrène Raphaël.  L’an passé, nous avons aussi fait un périple de 4000km en trois semaines, en partant de chez nous via Nice puis Pise, Venise, Vérone, Milan, Aoste, Tunnel du Mont Blanc pour finir par traverser la France et passer le dernier weekend sur l'Ile d'Oléron ! »

Quant à la difficulté de voyager avec des enfants ? Raphaël la balaie d’un revers de main : «  Les préparatifs pour partir avec des enfants sont... comme pour partir avec des adultes étant donné que nos enfants ont maintenant 8 ans et 11 ans.  Il faut certes prévoir un peu d'occupation durant les trajets – comme des jeux ou films sur tablette -  mais sinon, nous vivons dehors tout le temps, que ce soit en camping classique ou sauvage ».

Look sympathique, aménagement malin
Pour Raphaël et Clarisse, les qualités de leur Combi sont nombreuses. A commencer par son design sympathique. « Le Combi a un capital sympathie énorme. Nous l’avons vu au fil de ces sept ans : partout où nous passons, il provoque le sourire des parents et des enfants, s’amuse Raphaël, qui poursuit. L'aménagement d'origine a par ailleurs été très bien pensé pour l'époque. Nous avons peu d'espace mais il est très optimisé. De plus, ce véhicule a une mécanique simple et fiable, ce qui le rend robuste dans le temps. Et son grand avantage, c'est qu'il passe partout puisqu’il peut se faufiler sous les barres de 2 mètres de haut et stationner sans difficulté en ville ».

Par rapport au véhicule d’origine, les deux routards ont bien sûr réalisé quelques modifications au fil du temps. Parmi ces changements, citons notamment l’optimisation des rangements, l’ajout d’une batterie auxiliaire à décharge lente via un coupleur séparateur, le remplacement du frigo trimix d’origine par une glacière à compression ou encore l’installation d’un réservoir d’eau de 60L. pour la douchette extérieure (branchée sur l’allume-cigare). A noter aussi : le montage prochain d’un panneau solaire afin de pouvoir être plus autonome en électricité.  «Tous les changements réalisés sont modifiables pour revenir à l'origine », précise toutefois Raphaël.

Pour suivre le voyage, prévu du 14 juillet au 2 septembre, ou découvrir plus de photos, rendez-vous sur la page Facebook : The European Road Trip en Combi VW de 1976

QUELQUES PHOTOS DE LA RESTAURATION


Tour d’Europe en VW Combi : un incroyable défi en famille

C’est l’histoire d’un rêve en passe de se concrétiser. Cet été, la famille Levèque s’élancera dans un roadtrip de 50 jours à bord de son Volkswagen Combi Wesfalia de 1976. Un périple de 7000km qui mènera Clarisse, Raphaël et leurs enfants Paul-Antoine (8ans) et Pierre-Louis (11 ans)  à travers 14 pays d’Europe. Récit d’un projet qui aura mis sept ans à voir le jour.

« Ce road trip, on le rêve depuis qu'on a eu notre premier combi, il y a neuf ans de cela, retrace Raphaël. On espérait au départ partir un an sur les routes d'Europe mais... les obligations ont fait que nous avons du revoir notre projet. Cette année, tout est réuni pour que l'on puisse réaliser notre rêve durant 50 jours ! »

A la naissance de leur deuxième enfant, Clarisse et Raphaël sont contraints de se séparer de leur Combi. « C’était un aménagement fait maison, avec 3 places carte grise, explique Raphaël. Alors quand la famille s’est agrandie, nous avons opté pour un Westfalia entièrement d’origine ».

L’aménagement, baptisé Sop24 et datant de 1976, propose un toit qui se relève pour offrir un lit de 120cm de large. S’il conserve les meubles, tissus et rideaux d’origine, son moteur et sa carrosserie ont été entièrement retapés, durant cinq mois.

35 000km parcourus en 7 ans

En sept ans, la petite tribu a eu le temps de se faire la main avec le van, parcourant pas moins de 35 000 km à bord. « Avec le Westfalia, nous avons fait quatre fois la Corse, la Costa Brava avec un retour par Andorre, la Bretagne, Arcachon, l’Ile-de-Ré, le Pays Basque…, égrène Raphaël.  L’an passé, nous avons aussi fait un périple de 4000km en trois semaines, en partant de chez nous via Nice puis Pise, Venise, Vérone, Milan, Aoste, Tunnel du Mont Blanc pour finir par traverser la France et passer le dernier weekend sur l'Ile d'Oléron ! »

Quant à la difficulté de voyager avec des enfants ? Raphaël la balaie d’un revers de main : «  Les préparatifs pour partir avec des enfants sont... comme pour partir avec des adultes étant donné que nos enfants ont maintenant 8 ans et 11 ans.  Il faut certes prévoir un peu d'occupation durant les trajets – comme des jeux ou films sur tablette -  mais sinon, nous vivons dehors tout le temps, que ce soit en camping classique ou sauvage ».

Look sympathique, aménagement malin

Pour Raphaël et Clarisse, les qualités de leur Combi sont nombreuses. A commencer par son design sympathique. « Le Combi a un capital sympathie énorme. Nous l’avons vu au fil de ces sept ans : partout où nous passons, il provoque le sourire des parents et des enfants », s’amuse Raphaël, qui poursuit. L'aménagement d'origine a par ailleurs été très bien pensé pour l'époque. Nous avons peu d'espace mais il est très optimisé. De plus, ce véhicule a une mécanique simple et fiable, ce qui le rend robuste dans le temps. Et son grand avantage, c'est qu'il passe partout puisqu’il peut se faufiler sous les barres de 2 mètres de haut et stationner sans difficulté en ville ».

Par rapport au véhicule d’origine, les deux routards ont bien sûr réalisé quelques modifications au fil du temps. Parmi ces changements, citons notamment l’optimisation des rangements, l’ajout d’une batterie auxiliaire à décharge lente via un coupleur séparateur, le remplacement du frigo trimix d’origine par une glacière à compression ou encore l’installation d’un réservoir d’eau de 60L. pour la douchette extérieure (branchée sur l’allume-cigare). A noter aussi : le montage prochain d’un panneau solaire afin de pouvoir être plus autonome en électricité.  «Tous les changements réalisés sont modifiables pour revenir à l'origine », précise toutefois Raphaël.

Pour suivre le voyage, prévu du 14 juillet au 2 septembre, ou découvrir plus de photos, rendez-vous sur la page Facebook : The European Road Trip en Combi VW de 1976.

Sur le même sujet :

 
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et fournir des fonctionnalités supplémentaires.