Hymercar Ayers Rock

Essai fourgon 2016
Le tout dernier modèle d'Hymercar, l'Ayers Rock, réussit presque le sans faute. En seulement 5,41 m, il offre quatre places nuit, des astuces et beaucoup de confort. 
C'est avec un toit relevable en option que l'Ayers Rock (5,41 m) se montre le plus convaincant. Moyennant une rallonge de 3015 € au budget de base (46 885€), ce modèle Hymercar propose quatre couchages confortables (2+2), sans modifier la dînette et sans compromettre la circulation et l'accès à la cuisine et à la salle d'eau. Un joli tour de force pas si fréquent dans un fourgon aussi compact.

D'autres petits véhicules font aussi bien (en particulier, le Pössl Vario 545) mais avec une rehausse fixe et une hauteur imposante de 3,12 m. Avec 2,70 m sous la toise, l'AYERS ROCK se montre beaucoup plus raisonnable.

Dérivation du chauffage pour la chambre haute 

Accessible par une échelle et une trémie dans le plafond, la chambre haute réunit toutes les ingrédients d'un confort total : lit de bonnes dimensions (200 x 135 cm), sommier à coupelles Froli et matelas mousse de qualité. Durant l'arrière saison, une dérivation du circuit d'air pulsé réchauffe le volume de la chambre.

Pour le chauffage et la production d'eau chaude, vous aurez le choix entre deux énergies : gaz de série ou diesel en option.

La salle d'eau intègre une vasque basculante pour des soucis évidents de place. Sous réserve de souscrire l'option à 195 €, vous profiterez d'une petite baie à projection dans le compartiment toilette, en complément du lanterneau. Avec le toit relevable, celui-ci disparaît naturellement. Lorsqu'elle est relevée, la vasque masque astucieusement la baie latérale. De cette manière, on ventile l'espace douche et WC sans craindre les regards indiscrets.

L'encombrement réduit du cabinet de toilette constitue un atout fort, dans la mesure où il libère beaucoup d'espace de vie côté salon. En aucune manière, vous n'aurez le sentiment d'être à l'étroit. En repliant partiellement la petite table de dînette, montée sur un pied décentré le long de la paroi, la circulation intérieure n'en devient que plus facile.

Véhicule polyvalent, l'AYERS ROCK se plie aux exigences de la vie quotidienne et aux sollicitations multiples, notamment grâce à un couchage arrière (125/110 x 195 cm) composé de trois éléments de literie dissociés. On les empile sur le côté afin de dégager la hauteur de soute et accéder librement aux placards de pavillon. Plusieurs accessoires Hymercar, dont un coffre sur platine coulissante, facilitent et optimisent les rangements de la zone à l'arrière.
Fiat Ducato
2,3 l 130 ch
5,41 x 2,05 x 2,70 m
3300 / 475 Kg
4
4
100 L
65 L
49 900 €
L'arrivée de ce nouveau modèle Hymercar Ayers Rock est une bonne surprise et convainc déjà de nombreux amateurs de petits véhicules, moins regardant sur la hauteur et le franchissement des barres de gabarit que sur le confort d'un intérieur spacieux et astucieux. C'est le point fort de l'Ayers Rock. L'ajout d'un toit relevable décuple les avantages et la flexibilité du modèle. Dans le cadre d'une utilisation en couple, on peut convertir la zone arrière au seul rangement.

Par contre, n'espérez pas trouver une vraie penderie. Hymercar fait l'impasse et propose uniquement une petite tringle de 15 cm dans la chambre pour suspendre des chemises le long des meubles de pavillon à gauche.

Bien que correctement doté, l'Ayers Rock pourra recevoir en supplément divers équipements optionnels, à l'image de la moustiquaire coulissante de porte ou la deuxième batterie cellule eu égard au fonctionnement du réfrigérateur à compression de 65 l qui puisse abondamment dans les ressources. Un passage presque imposé.
Compacité (5,41 m)
Quatre places nuit avec la chambre sous toit relevable
Confort nocturne
Finitions soignées
Absence de penderie 

Sur le même sujet :

 
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et fournir des fonctionnalités supplémentaires.