3 questions à Pierre LE GUEN, responsable d'HANROAD

SALON DU BOURGET - La nouvelle marque Hanroad, création de CSA Gérard et du groupe Pilote, fait ses débuts au salon 2015 de Paris-Le Bourget. L'occasion d'interroger Pierre Le Guen, le patron de la marque et directeur du site Pilote près d'Angers (49).

1 - Hanroad est une nouvelle marque ; une de plus, sur un marché du fourgon aménagé déjà bien encombré. Comment peut-elle se faire une place ?

Pierre Le Guen
C'est une évidence, on n'arrive pas parmi les premiers. Pour autant, nous avons la conviction qu'il reste beaucoup à faire, non pas en reprenant les mêmes schémas que les autres, mais en développant des dispositions atypiques, simples et compactes, adaptées aux activités, aux budgets et à l'âge des utilisateurs. Ce sont les trois axes sur lesquels nous allons travailler.


Grâce à l'expérience de CSA Gérard, nous ne partons pas de zéro et connaissons bien le profil et les besoins des clients.

Côté tarif, nous sommes déjà bien placés à moins de 40 000 € sur le TREK 42, un aménagement quatre places sur Renault Trafic de 4,90 m de long avec un petit toit relevable.

Nous avons l'obligation d'innover si l'on veut convaincre une clientèle plus large qui réclame des aménagements plus polyvalents dans des véhicules toujours plus automobiles.

Dès le prochain salon du Bourget, en complément de nos propositions sur Fiat Ducato et Renault Trafic, Hanroad expose un aménagement sur Mercedes Vito moyen, dont la longueur intermédiaire de 5,14 m, tout en restant raisonnable, offre plus de rangement dans la soute et dans les placards latéraux. De surcroît, l'image Mercedes est très forte. Suivra, plus tard, une déclinaison sur VW T6.

2 - Vous profitez d'une double compétence, celle de CSA Gérard et de Pilote ? Comment s'articule le travail entre ces deux structures ?

C'est vrai, nous pouvons nous appuyer sur l'expertise, la réactivité et la souplesse d'une petite structure comme CSA Gérard, mais aussi sur la puissance d'achat du groupe Pilote, notre partenaire industriel qui aménage près d'Angers les fourgons Hanroad. En résumé, Hanroad, c'est la réunion des deux savoirs-faire.

Nous avons l'ambition de créer un bureau d'études dédié de quatre ou cinq personnes capable de développer assez vite et dans le détail des prototypes. Tout ce travail de pré-série se fera chez CSA Gérard. La montée en cadence va se faire progressivement, étape par étape. Il est important de veiller la qualité des finitions et à la validations des choix techniques.

Dans ce but, j'ai testé cet été, sur plus de 6 000 km, le Trek 42 avec grand toit lors d'un voyage en famille jusqu'à la frontière russe. Vraiment génial. Au retour, nous avons apporté quelques améliorations sur le rangement du plateau de table et redimensionné les panneaux solaires pour assurer une autonomie de trois jours avec le frigo à compression.

3 - L'autre particularité d'Hanroad, c'est la mise en place d'un petit réseau extérieur à celui des marques du groupe Pilote. Pourquoi ce choix ?

Il est important pour Hanroad de sortir des circuits de distribution habituels du camping-car et d'avoir son propre réseau de spécialistes.

Nous sommes en cours de finalisation et de formation de nos futurs partenaires situés dans six grandes villes en France : Lille, Paris, Pau, Nantes, Grenoble et Bordeaux. Ce sont aujourd'hui des petits ateliers à qui nous demanderons d'assurer dans un premier temps le service après vente, le montage des accessoires et la livraison, avant d'élargir leurs activités à la vente et à location si tout se passe bien. Quoi qu'il en soit, nous insistons sur le conseil et l'expertise, deux valeurs essentielles et indispensables pour Hanroad et CSA Gérard.
HANROAD TREK 42
Sur le même sujet :

 
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et fournir des fonctionnalités supplémentaires.