Beaucoup de nouveautés au programme de 2020 ! Avec, en point d’orgue, une place plus grande accordée au Mercedes Sprinter qui se glisse au sein même de la gamme d’accès Free, sous la référence Free 600 S. Premier des aménagements sur le nouveau Mercedes traction, ce modèle sera proposé à partir de 54.090 € en 2,2 l 143 ch.

Collection Hymer Camper Vans 2020 – Ce qu’il faut retenir

  • Hymercar devient Hymer Camper Vans par souci de cohérence avec les gammes de camping-cars. Un changement de nom, mais pas d’ambition..
  • Nouveau Free 600 S (5,93 m) sur Mercedes Sprinter traction et motorisation 143 ch.
  • Ambiance renouvelée des modèles Free.
  • Réfrigérateur à compression plus volumineux (70 l) avec porte à charnières doubles sur les fourgons Fiat en 5,41 et 5,99 m. Accès droite et gauche.
  • Dans le prolongement de la série Blue Evolution, présentation du Free 600 « Campus » (55.930 €) à la carrosserie gris « Campovolo » et jantes alu 16’’ noir mat.
  • Reconduction de la série Sydney GT (4,94 m), disponible en 5 places CG et trois finitions : White Line ou Silver Line (Fiat 140 ch.) ou Limited (Fiat 160 ch.). Quelle que soit la version, le toit relevable est inclus.
  • Présentation du DuoCar (5,93 m), un aménagement original pour deux sur Mercedes propulsion. Toit relevable et version 4×4 en option.
  • Disparition de la motricité renforcée Poclain, faute d’homologation sur les nouveaux Fiat Ducato Euro 6D-temp. La déco extérieure CrossOver, auparavant exclusive à cette version tout chemin, est toutefois conservée.
HYMER DuoCAR – Une version inédite tout vitrée

Partenaire privilégié de Mercedes, Hymer étend le nombre des aménagements sur le nouveau Sprinter, mais non pas sur la version propulsion, comme le Grand Canyon S, mais sur la traction ; ce qui est plus original ! Le nouveau Free 600 S (5,93 m) se présence comme le premier et l’unique aménagement sur cette configuration. Le plus souvent, seul le châssis à propulsion et la transmission intégrale qui en découle est proposée (Voir : CS Reisemobile et La Strada).

En l’absence de concurrent sur ce segment, il paraît bien délicat de se lancer dans une quelconque comparaison… Néanmoins, le prix du Free 600 S apparaît des plus favorables (54.090 € en 2,2 l 143 ch.). Pour indication, le Grand Canyon S, de longueur comparable, est affiché à 59.950 €. Motorisation 143 ch de série (contre 115 ch. l’an dernier)

Découpe de cabine

Cette version traction, moins lourde (50 kg), mais pas moins haute (2,78 m), offre un grand volume intérieur grâce au plancher plat et abaissé de 8 cm. Autre avantage, et pas des moindres, la découpe profonde de la cabine, sur toute la hauteur, facilite très largement la circulation intérieure et inscrit le Free 600 S dans la tendance des fourgons à cabine intégrée.

Ce que nous retiendrons, au terme d’une courte prise en main, c’est l’incroyable agilité de ce Mercedes dont la direction électromécanique s’adapte en fonction de la vitesse. Plus souple dans les manœuvres, elle n’exige aucun effort sur le volant. Pas besoin d’avoir des bras de camionneur ! À l’inverse, à vive allure, elle se durcit pour garder le cap.

Avec un maximum puissance dès les bas régimes, le moteur de 143 ch. autorise une très grande polyvalence d’usage. On pourra aussi lui préférer en option le moteur de 177 ch. (130 kW) exclusif au secteur du camping-car. Autant de propositions disponibles  avec la boite automatique à convertisseur de couple à 9 rapports. Du côté des équipements, on ne sera pas déçu. De nombreux systèmes d’aide et d’assistance à la conduite participent au confort et à la sécurité du Free 600 S.

FREE 600 S – Associé à la gamme Free, le 600 S reprend la déco en vigueur, chic et fonctionnelle. Tissu clair mais pas salissant.
Nouveau FREE 600 S, le moins cher des fourgons Mercedes

Un chauffage sous le matelas

À l’image du Grand Canyon S sur Mercedes propulsion, deux extensions élargissent de part et d’autre la carrosserie du Mercedes à hauteur du couchage transversal. C’est aujourd’hui le seul moyen d’obtenir un lit d’une longueur suffisante (195 cm). Le 600 S peut également recevoir en option un toit relevable pour partir à quatre ou exploiter totalement la hauteur de soute quand on part en couple.  Cette configuration prend une dimension encore pertinente avec l’intégration d’un chauffage 12 V sous le matelas à la place de la conduite d’air pulsé qui montait du bas.

Repris du modèle Free 600, déjà bien connu sur Fiat Ducato, le schéma du 600 S affiche tout de même quelques singularités dans une longueur légèrement plus réduite (5,93 m, contre 5,99 m pour la version sur Fiat). Au niveau de la dînette, vous aurez le choix entre la version classique – table avec rallonge bridée à la paroi- ou une version plus conviviale avec table centrale et retour en L de la banquette. Notez parmi les petites nouveautés communes à l’ensemble des Hymer Free, l’habillage complet de la paroi encadrant la fenêtre du salon à l’aide d’un tissu de qualité participant à l’isolation acoustique et thermique.

Parmi les détails inédits du Free 600 S, retenez encore l’arrêt de charge coulissant qui intègre une petite marche d’accès au lit transversal.  Bien vu ! Comme le Free 600, le modèle sur Mercedes traction accueille un meuble colonne dans lequel se superpose un réfrigérateur à compression de 90 L et une penderie en partie basse. Côté salle d’eau, reprise du Grand Canyon S,  le bac à douche intègre deux bondes d’évacuation.

Le DuoCar, fruit d’une longue étude

Sur le modèle du camping-car Duo Mobil, initié par les utilisateurs, Hymer invente le DuoCar, résultat d’un long processus d’études et de réflexion mené auprès des clients. Un premier concept fut d’ailleurs dévoilé au salon de Düsseldorf en 2017.

Partant du principe que la plupart voyagent à deux, Hymer a conçu ce véhicule développé sur la base d’un Mercedes Sprinter propulsion entièrement vitré. Pour en profiter au mieux, il faudra sans doute le concevoir avec un toit relevable pour s’éviter la transformation quotidienne en couchage du grand canapé de 2 m de long. Un mécanisme de pliage astucieux facilite l’opération et permet de dormir sur l’envers des coussins d’assise.

Si le DuoCar sera apprécié en Angleterre, vu sa disposition, qu’en sera-t-il en France ? Chacun aura le loisir de s’exprimer lors du salon du Bourget où sera présenté le DuoCar, encore à l’état de prototype et ne faisant pas l’objet d’une inscription au tarif. De notre côte, ce que nous retiendrons c’est la ligne très automobile du véhicule et l’impression d’espace qui se dégage de ce grand volume libéré de toutes cloisons et bordé par de très larges fenêtres. La salle d’eau arrière, si elle supprime des rangements, est un bon point, car ouverte sur l’extérieur. Toutes ces caractéristiques écartent un peu plus le DuoCar de toutes les autres références dans le secteur.

 

Total
0
Shares
Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve