Il n’est pas toujours utile de tout révolutionner pour se renouveler. Quelques adaptations bien senties et intelligemment tournées vers les attentes de la clientèle constituent parfois la manière la plus judicieuse de se distinguer. C’est le pari que fait Pössl avec l’astucieux Summit 540 Shine, son nouveau fourgon de 5,41 m.

Choisir, c’est renoncer… ou pas. Pour développer son nouveau fourgon, la marque allemande n°1 s’est intéressée aux préoccupations et aux besoins de sa clientèle. Son objectif : proposer des solutions modulables pour lui éviter d’avoir à faire certains choix.

À l’origine du Summit 540 Shine, on trouve deux constatations :

  • les fourgons sont d’abord et surtout utilisés à deux et leur banquette arrière, rarement indispensable, laisse sérieusement à désirer sur le plan du confort ;
  • la nouvelle mode de la cabine ouverte apporte une vraie sensation d’espace, très profitable au quotidien, mais prive les utilisateurs d’un précieux volume de rangement.
À première vue, le Summit 540 Shine n’a rien de très différent d’un fourgon classique. Il cache bien son jeu…

Plus de confort pour le(s) passager(s)

Bye bye la banquette passagers classique qui ne se montre accueillante ni sur la route ni à l’étape. Elle est remplacée par un confortable siège de type automobile, au design ergonomique.

La deuxième ceinture de sécurité est prévue pour le second siège pouvant être ajouté en option.

Le plus souvent, la troisième place assise qu’il offre sera suffisante. Mais si ça n’était pas le cas, l’adjonction d’un second siège est possible en option. Celui-ci est composé d’un dossier et d’une assise séparés qui viennent se fixer sur une armature métallique rapportée, sans emprise au sol.

Pour compléter la dînette, on retrouve la table EasyMove sans pied grâce à laquelle on profite d’un maximum d’espace au niveau des jambes. Bon point, malgré l’absence de fixation au sol, celle-ci se montre particulièrement stable et robuste.

L’espace à vivre de la dînette est souvent le point faible des fourgons de 5,41 m. La table EasyMove sans pied améliore le confort, avec toute la place nécessaire pour les jambes. On regrette qu’elle ne soit pas dotée d’une rallonge à destination du convive installé sur le siège passager avant.

De l’espace ET des rangements

Malgré ses 5,41 m, le Summit 540 Shine est plutôt généreux en rangements. On pense notamment à la penderie dissimulée sous le lit ; une solution peu courante sur un modèle aussi compact.

Mais il ne s’arrête pas là. Proposé de série avec une cabine ouverte, il peut être équipé de l’option MultiRoof. Très simple à mettre en œuvre, il s’agit d’une tablette qui peut adopter deux positions :

  • relevée, elle libère l’espace en cabine
  • abaissée, elle compose une profonde niche de rangement
La pose, la dépose et le réglage du MultiRoof se font très facilement à l’aide de targettes métalliques.

Pour le reste, le Summit 540 Shine reprend l’aménagement du Summit 540 classique : lit transversal, cabinet de toilette avec paroi pivotante et frigo 100 l avec double sens d’ouverture. Pour marquer sa différence, il reçoit un décor spécifique très moderne, qui fait (presque) l’impasse sur le bois pour privilégier les teintes blanches et grises. Si seul le Summit 540 est décliné en version Shine pour l’instant, d’autres modèles suivront.

Pour profiter de ses innovations, il faudra débourser 44699 € sur base Citroën Jumper ou 46299 € sur base Fiat Ducato, soit un surcoût de 1500 € environ par rapport au modèle d’origine. Les tarifs du MultiRoof et du deuxième siège n’ont pas encore été communiqués. À prévoir également, l’ajout de l’indispensable pack All-In sur Fiat (1399 €) ou All-In Mega sur Citroën (3559 €).

La douche centrale fait de la résistance

Elle a disparu des catalogues des aménageurs français mais la douche centrale reste d’actualité outre-Rhin. Preuves en sont les deux nouveaux Trenta 540 R (5,41 m) et 600 R (5,99 m) annoncés pour la collection 2022.

Pössl Trenta 540 R
Pössl Trenta 600 R

Si elle est décriée pour les contraintes qu’elle entraîne (pas d’accès à la partie arrière quand la douche est utilisée), il faut reconnaître que cette solution n’est pas dénuée de sens, en particulier sur les fourgons les plus compacts. Moins volumineux, le cabinet de toilette s’efface et fait de la place à la dînette et au couchage, dont on fait un usage plus prolongé. On le ressent particulièrement à bord du Trenta 540 R.

À bord d’un fourgon de 5,41 m, la douche centrale permet de disposer d’une dînette fonctionnelle avec une table de bonne largeur.

À condition que le système de mise en œuvre de la douche soit aisé et fonctionnel, ce qui est le cas ici. Les rideaux à lamelles coulissent sans entrave et le caillebotis permet de circuler sans salir, même s’il reste un peu d’humidité au sol.

Trenta 540 R : à partir de 47499 €
Trenta 600 R : à partir de 48499 €

Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve