[VIDÉO] En Allemagne, une clinique de restauration des vieux Combi

VU SUR LE WEB – A Hanovre en Allemagne, la division Véhicules utilitaires de Volkswagen a ouvert en 2007 un atelier dédié à la restauration des mythiques Combi de premières générations. A découvrir à travers ce reportage réalisé par nos confrères de Turbo. Couvrant une surface de près de 7000m2, le Volkswagen Commercial Vehicles Oldtimers (VCVO) – c’est son nom – a d’abord servi à retaper une centaine de véhicules de la marque, avant de s’ouvrir au grand public en 2012.

Tout équipé (banc de cintrage des tôles, tours, fraiseurs, atelier de peinture) et animé par une équipes de 13 personnes (du mécanicien au technicien-historien), le département peut assurer des restaurations partielles ou totales de Combi T1, T2 ou T3. Pour cela, il peut s’appuyer sur des pièces provenant du stock d’origine de Volkswagen ainsi que sur des refabrications provenant de Volkswagen Classic Parts, la division Pièces détachées de la marque.

A la fin : le client reçoit un certificat de restauration fourni par VCVO ainsi qu’un document récapitulatif des travaux réalisés (avec photos de chaque étape et informations détaillées). Comptez entre 6 mois et 1 an pour une restauration, dont le coût oscille généralement entre 40 000€ et 80 000€…
Volkswagen n’est pas le premier constructeur à ouvrir un département dédié à la restauration de ses « classiques » ; Ferrari ; Mercedes ou BMW ayant initié le mouvement.

Sur le même sujet :

 
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et fournir des fonctionnalités supplémentaires.