La boite auto, elle arrive sur Trafic : un peu de patience !

RENAULT TRAFIC : Pierre-Yves Combeaud, le Directeur des ventes et du marketing de la division camping-cars de Renault, nous dévoile les prochaines évolutions du Trafic et du Master ; Parmi lesquelles des versions en motricité renforcée, la suspension pneumatique et l'arrivée de la boîte automatique sur le Renault Trafic.  

Pierre-Yves Combeaud Renault> Comment expliquer les signes très encourageants concernant le Trafic sur le secteur des fourgons aménagés ?
Le véhicule est sorti il y a deux ans, mais nous avions anticipé sa sortie auprès de nombreux constructeurs et aménageurs de camping-cars afin de pouvoir prendre en compte leurs besoins et prédisposer certains éléments. Le but était de séduire non seulement les « petits » fabricants qui étaient déjà convaincus par l'ancien modèle mais aussi d'élargir notre gamme de clientèle.

Ce travail a porté ses fruits dès la première année mais nous continuons à monter en cadence, en particulier auprès des grands industriels qui s'intéressent de près au Renault Trafic.

La facilité d'aménagement et une palette de motorisations plus large avec, notamment, des moteurs Twin Turbo plus puissants, plus souples et plus économes lui permettent de rivaliser avec d'autres utilitaires établis depuis longtemps sur ce secteur.

> Quelle est la part de la croissance du marché des fourgons dans la réussite de Renault sur le marché du loisir ?
La croissance du marché du fourgon aménagé nous a aidés, mais il est clair aussi que Renault, par son offre diverse et renouvelée sur de marché, a contribué à la forte progression de ce segment de véhicules de loisir. Je reste persuadé par exemple que le produit en lui-même, sa facilité à être carrossé ou encore ses équipements équivalents à ceux d'une voiture particulière, comme la caméra de recul, la tablette tactile RLINK ou le volant cuir, sont des facteurs très importants dans la réussite du Trafic sur le marché des camping-cars. La volonté des aménageurs de proposer des camping-cars plus compacts et plus abordables, afin d'aller chercher une nouvelle clientèle plus jeune, participe aussi à la réussite du Trafic.

> Y-a-t-il encore des points à améliorer sur le Trafic pour le rendre encore plus attractif ?
Il y a un certain nombre de points que nous pouvons encore améliorer à moyen terme, comme les sièges pivotants d'origine et l'installation d'un frein à main escamotable. Dans l'immédiat, nous travaillons sur une suspension pneumatique arrière qui permettra d'abaisser la hauteur totale à 1,90 m. Elle devrait être lancée prochainement. Enfin, nous travaillons également sur le développement d'un système de motricité renforcée avec la société Poclain, qui sera disponible sur Trafic et Master.

> Le Trafic n'est toujours pas disponible avec une boîte automatique, pourtant appréciée dans le secteur. Cela va-t-il changer prochainement ?
La part de marché de la boîte auto sur les camping-cars est estimée à environ 20 % avec une progression sensible ces dernières années. Il y avait une offre de boîte robotisée sur l'ancien Trafic, mais qui n'était pas optimale du point de vue de l'agrément client. Nous avons donc choisi de travailler sur une boîte à double embrayage, de type EDC, que Renault propose déjà sur de nombreuses voitures particulières. Le développement est un peu plus long et complexe sur un utilitaire comme le Trafic car il faut tenir compte des différentes versions, masses, et configurations possibles du véhicule, mais il est bien prévu de la lancer pour notre clientèle loisirs : encore un peu de patience !

> Quid des autres versions du Trafic : L2, H2, plancher-cabine ?
Pour l'instant, peu de transformateurs proposaient un aménagement sur la base du Trafic rallongé. Les choses sont en train de changer et de nouvelles transformations devraient prochainement être lancées. En revanche, la version surélevée H2 n'a fait, à ce jour, l'objet d'aucune transformation pour des raisons esthétiques ou économiques. La dernière version qui existe, c'est le plancher-cabine, en vue d'une transformation en camping-car en France. Nous avons soumis cette solution à certains aménageurs étrangers.

> Etes-vous prêts pour le passage à l'Euro 6 ?
Renault Master Euro 6Oui, bien sûr ! Nous faisons pour cela appel à 100 % au système de post-traitement SCR avec Adblue. Nous sommes en train de finir le déploiement de nos versions Euro 6 sur nos différentes gammes et seront prêts au moment de l'obligation réglementaire, au 1er septembre 2016, comme tous nos concurrents. Cette nouvelle technologie, qui permet une excellente réduction des émissions d'oxyde d'azote, pèse néanmoins sur le prix du véhicule et impose de nouvelles contraintes de poids aux constructeurs, auprès desquels nous avons travaillé en parfaite transparence pour qu'ils puissent les intégrer dans leurs nouvelles gammes 2017. En outre, il convient de prévenir les utilisateurs de la nécessité de refaire le plein d'additif régulièrement (une fois par an environ) : ce sera très simple, car ils seront avertis par le biais d'un nouveau voyant 'Adblue' s'allumant au tableau de bord, en cas réservoir vide.

> Quelle est la stratégie de Renault en matière de camping-cars sur le long terme ?
Nous poursuivons notre stratégie de développement de nos produits, Trafic et Master, en prenant en compte les besoins spécifiques du secteur du camping-car. Le Trafic est notre produit phare pour les primo-accédants au monde du camping-car et les progressions importantes des ventes de ce modèle depuis son lancement nous confortent dans le bien-fondé de notre stratégie. Cela étant, le Master reste à ce jour notre modèle le plus commercialisé en Europe comme base pour camping-cars. Nous gagnons chaque année des parts de marché grâce à lui.

Là aussi, nous poursuivons le développement de notre gamme avec, notamment, le lancement d'une nouvelle planche de bord plus proche de celle d'une voiture particulière pour les versions camping-cars. Nous comptons aussi sur le nouveau Master fourgon L4H2 à roues simples offrant un volume utile et un espace à bord très important. Il est clair que le but de Renault est de s'inscrire dans la durée sur le marché du camping-car et du van, pour en redevenir un des acteurs majeurs. Fourgon Renault Trafic
Nouveau Renault Master L4H2 : un grand volume à vivre, après transformation.  
Sur le même sujet :

 
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et fournir des fonctionnalités supplémentaires.