Le nouveau Mercedes Sprinter entre en piste

Mercedes-Benz annonce l'arrivée en septembre de son tout nouveau Sprinter. Consommation en baisse, sécurité renforcée et mise aux normes Euro VI : voici ses principales qualités.

Caracolant en tête des fourgons « premium », avec son cousin Crafter du groupe Volkswagen, le Mercedes Sprinter revient en 2013 dans une version améliorée, validée et testée sur huit millions de kilomètres, au terme d'essais en conditions réelles !

Nouveaux systèmes de sécurité
Déjà précurseur sur les systèmes d'aides à la conduite, le Sprinter continue de creuser l'écart avec ses concurrents dans ce domaine. On dénombre ainsi cinq nouveaux systèmes, dont trois totalement inédits sur les fourgons

  • Le programme de stabilité électronique par vent latéral (de série), un dispositif qui devrait rassurer les conducteurs de camping-cars.
  • Système de prévention des collisions et de surveillance des angles morts (en option).
Ces trois fonctions sont complétées par deux autres, également optionnelles : les systèmes de contrôle de faisceau des phares et de maintien dans la file de circulation.

6,3L./100km, qui dit mieux ?
Moteurs diesel à rendement élevé, transmissions optimisées, rapport de pont plus long, châssis abaissé et pack « BlueEfficiency Plus ». Voilà la combinaison gagnante pour une consommation de carburant annoncée à seulement 6,3 L/100 km ! Un record sur le segment des grands fourgons (Ducato/Master/Transit etc.) auquel appartient le Sprinter.

A cet égard, il sera toutefois intéressant de comparer les consommations du Sprinter avec celles du prochain Ford Transit version Econetic (6l./100km pour le Custom). Un point sur lequel nous ne manquerons pas de revenir ...

Économique, ce Sprinter bénéficie aussi de série du système de calcul d'entretien « Assyst », qui permet d'étendre la fréquence d'entretien, déjà basse, à 60 000km.

Le premier fourgon conforme à la norme Euro VI
Ce Mercedes Sprinter peut se targuer d'être le premier fourgon au monde à respecter la norme Euro VI, norme qui limite drastiquement les émissions d'oxydes d'azote (NOx), d'hydrocarbures totaux (THC) et la masse de particules. Un pari réussi grâce au moteur BlueTec et à la technologie de réduction catalytique sélective (SCR), qui injecte de l'AdBlue (solution aqueuse d'urée à 32,5%) dans les gaz d'échappement. Une technologie qui a déjà fait ses preuves sur plus de 100 000 véhicules commerciaux de la marque.

Les performances des moteurs diesel - à quatre et à six cylindres de puissances comprises entre 70 kW (95 CV) et 140 kW (190 CV) - demeurent en revanche inchangées. Les ingénieurs Mercedes ont simplement ajouté une étape au traitement des gaz d'échappement, afin d'optimiser les processus d'injection et de combustion, ainsi que la pression du turbo. Résultat : une consommation en baisse, donc, moins de bruit de combustion, et un carburant au rendement optimisé. En plus des versions diesels, le futur Sprinter sera également disponible en motorisation essence quatre cylindre, avec injection directe (conforme à la norme euro VI).

Ce moteur, surpuissant, génèrera 115 kW (156 CV) pour une cylindrée totale de 1.8 litres. Un moteur GPL, aux performances équivalentes, sera également proposé. Côté transmission, vous aurez ici le choix entre la version manuelle (ECO-Gear à six vitesses) ou automatique (7G-TRONIC PLUS à sept vitesses) avec mécanisme de verrouillage.

Côté look, enfin, le Sprinter gagne en dynamisme. La face avant, qui se voit dotée d'une grille de radiateur plus affirmée (ce qui optimise la circulation d'air), de phares et d'une calandre plus angulaires, d'un capot plus haut et de pare-chocs plus bas et soigneusement travaillés (façon SUV). À l'arrière, on note aussi l'apparition de feux doubles.

Déjà de très haute facture, l'intérieur bénéficie lui aussi d'améliorations bien senties. Niveau confort, le constructeur du groupe Daimler a ainsi mis l'accent sur une nouvelle sellerie plus garnie. On remarque aussi d'autres évolutions en cabine : volant plus fin facilitant la prise en main, bouton du levier de vitesses retravaillé, système radio nouvelle génération (avec équipement Bluetooth pour téléphone, incluant clavier et annuaire), système de navigation Map Pilote de Becker etc.

Le nouveau Sprinter pourra être commandé à partir de juin, avec les premières livraisons prévues pour septembre.

* Ce dispositif inclut notamment la fonction « Stop and Start », la gestion d'alternateur, la gestion de la batterie, l'indicateur du point de passages des rapports, les pompes de direction assistée Eco et d'alimentation à régulation électrique etc.
Sur le même sujet :
 
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et fournir des fonctionnalités supplémentaires.