Dans la grande famille des véhicules de loisirs, je demande… les ludospaces. Récemment débarquée dans le monde de l’automobile, cette catégorie de modèles n’est pas la plus facile à définir. Disons, pour faire simple, qu’un ludospace est un petit utilitaire dérivé en voiture particulière.

Il présente des dimensions légèrement inférieures à celles d’un van : à partir de 1,80 m de hauteur, autour de 4,50 m de longueur et 1,80 m de largeur, pour un PTAC n’excédant pas 2,5 t. Un véritable format automobile en somme, avec tous les avantages et les inconvénients que cela lui confère.

Avec son volume habitable réduit, le ludospace implique forcément une conception minimaliste de la vanlife. Oubliez d’emblée les voyages longue durée en toute autonomie. À son bord, on fait d’abord et surtout du camping en version améliorée mais c’est une formidable porte d’entrée dans cet univers sans trop débourser.

Sur ce segment, l’offre est encore réduite ; en tout cas en ce qui concerne les aménagements fixes ou d’origine. Seuls les Volkswagen Caddy et Fiat Doblo font l’objet de déclinaison en mode loisir. Les propositions sont très hétérogènes : du simple couchage à l’aménagement avec mobilier fixe, cuisine et réserve d’eau. C’est à eux que nous consacrons ce chapitre.

Il existe toutefois d’autres types de solutions, amovibles cette fois. Campinambulle, Egoe Nest, Yatoo…, ils sont de plus en plus nombreux à proposer des caissons qui s’installent en quelques minutes pour transformer votre voiture en mini camping-car de manière temporaire.

Quelques exemples de ludospaces aménagés

Volkswagen Caddy Beach

Le constructeur automobile décline son Caddy dans une finition loisirs baptisée Beach. Solution de couchage avant tout, celle-ci comprend notamment un lit repliable (110 x 200 cm), un auvent pour hayon, des sacoches de rangement, des rideaux occultants ainsi qu’un ensemble table + chaises de camping. Existe aussi en version Maxi (4,88 m) ou motorisation diesel, et bientôt sous les lignes plus sportives du Caddy nouvelle génération que Volkswagen vient de dévoiler.
26860 €Porteur : Volkswagen Caddy – Motorisation : 1,0 l/102 ch (essence) – Longueur : 4,41 m – Couchage principal : module pliable 110 x 200 cm

 

Iroise Évasion Startijenn Confort

Dépourvu de sa banquette passagers automobile, le Startijenn s’avère un strict 2 places carte grise. Frigo à compression, cuisine utilisable en intérieur comme en extérieur, W.-C. chimique… : dans sa version Confort, il dispose de tous les équipements nécessaires à des courts séjours 100 % nature. Le couchage est assuré par une banquette transformable en lit en quelques secondes. Également disponible sur Volkswagen Caddy.
25830 €Porteur : Fiat Doblo – Motorisation : 1,6 l/105 ch – Longueur : 4,74 m – Couchage principal : banquette convertible 125 x 190 cm

 

Reimo Caddy Camp (avec toit relevable)

Tout en conservant sa banquette passagers 3 places, le Reimo Caddy Camp abrite un couchage de 130 x 200 cm ainsi qu’un aménagement mobilier complet. Ce dernier associe plaque de cuisson gaz, évier, réserve d’eau propre (13 l), glacière (18 l), table amovible et placards. Il peut même être équipé d’un toit relevable qui permettra de se tenir debout à l’étape et de faire dormir un troisième convive, voire deux enfants. Le chauffage est proposé en option pour une utilisation par tous les temps.
39604 €Porteur : Volkswagen Caddy Maxi – Motorisation : 2,0 l/102 ch – Longueur : 4,88 m – Couchage principal : banquette convertible 113 x 200 cm

Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve