Le contrôle technique (CT) va se durcir à partir du 20 mai 2018. Sous la pression d’une directive européenne (2014/45/EU), il instaure notamment l’obligation de mettre en conformité la carte grise et l’usage réel du véhicule. En d’autres termes, une camionnette (CTTE) ne pourra plus être transformé durablement en camping-car.

« Il était temps de remettre de l’ordre, car je vois passer n’importe quoi dans mon atelier. Certains partent avec un poêle à bois dans la camionnette ou bricolent des branchements électriques manifestement dangereux » prévient Vincent Michon, de l’entreprise SAUV en Vendée.

Sous peine d’être refusés au contrôle, les véhicules  ayant un aménagement de type « camping-car ». devront clairement porter la mention sur le certificat d’immatriculation :

  • VASP Caravane (véhicule automobile spécifique)

Le propriétaire pourra échapper à la sanction s’il est en mesure de présenter un certificat de conformité délivré par un bureau d’expertise agréé (Veritas) portant sur l’ensemble des installations fixes : électricité, gaz et/ou diesel (chauffage Webasto par exemple).

L’objectif de ces nouvelles mesures étant d’éliminer les aménagements fantaisistes, voire dangereux.

Ce nouveau contrôle technique donne aussi un pouvoir renforcé au technicien qui devra apprécier si le véhicule présente un aménagement « camping-car ». La présence d’un seul couchage ne devrait pas suffire. Il faut également un point d’eau, un coin repas et cuisson.

Comment faire ?

Les propriétaires de véhicules portant la mention VP (véhicule particulier) ou CTTE (camionnette) et disposant d’un aménagement de type « camping-car » n’auront pas beaucoup de solutions. Vincent Michon en répertorie deux sur son site :

  • Passer le véhicule en VASP Caravane, en suivant toutes les étapes de l’homologation : Certification, Dreal, préfecture.
  • L’autre solution, c’est de démontrer l’ensemble des équipements « camping-car » avant le passage au CT, mais sous réserve d’avoir préservé la structure du véhicule lors de l’aménagement (pas de trous dans la carrosserie) et d’avoir conservé l’arrêt de charge par exemple, entre la cabine et zone de chargement des camionnettes de marchandises.

Attention, la mise en place du nouveau contrôle technique pousse certaines personnes à revendre en urgence leur camionnette aménagée en camping-car. Il faut s’assurer que la carte grise porte précisément la mention VASP Caravane.

Total
30K
Shares
Ailleurs sur le web