Rencontre avec Michael Langouët, le directeur général de Fleurette Constructeur. L’entreprise vendéenne vient de mettre en service une  nouvelle usine entièrement dédiée à l’aménagement de combi-vans.

Fourgonlesite.com : Avec la création de Stylevan Emotion, en parallèle de Stylevan Origin, vous n’avez pas peur de brouiller les pistes ?

Michaël Langouët : « Non, pas du tout. Stylevan Emotion se positionne clairement comme une marque cross-over, c’est-à-dire à la croisée des chemins entre le monde de l’automobile et celui du loisir.
Stylevan Emotion ne vient pas de nulle part et s’appuie naturellement sur l’expertise technique acquise par Stylevan pendant près de 40 ans sur le segment du van aménagé à toit relevable. Le nom Stylevan, s’il n’égale pas en notoriété celui de Westfalia, résonne néanmoins très fort et porte des valeurs importantes.

Notre offre se concentre pour l’instant sur des VW T6 longs (L2), Melbourne et Durban, dont le volume intérieur libère suffisamment d’espace à vivre et offre de nombreuses solutions de rangements ».

Fourgonlesite.com : En résumé, Stylevan Emotion se veut une marque de conquête. Mais qui sont les nouveaux clients ?

M.L : « La largeur du spectre est très large et s’étend des retraités aux jeunes actifs en passant par les familles. Il n’y a pas de profil type. Pour autant, ce qui réunit chacun d’entre eux, c’est la recherche du meilleur compromis entre la voiture de la semaine et le véhicule du week-end.

La bonne compréhension de ces nouveaux clients, étrangers pour la plus part au secteur du VDL, nous oblige à une profonde remise en cause. Il faut revoir nos grilles de lecture et d’analyse. Ce vaste mouvement de transformation se fait avec les professionnels du secteur qui ont bien compris les enjeux. L’essentiel des concessionnaires Stylevan Emotion dispose ainsi d’un show-room chauffé où ils exposent un de nos modèles. C’est très important, car les ventes se font toute l’année et non pas uniquement en automne comme c’est le cas dans le camping-car.

En complément, ce que je peux dire, c’est que le van à toit relevable suscite un formidable mouvement de sympathie et d’adhésion qui dépasse tous les clivages. Avec le van, on peut très vite s’échapper du quotidien, sans faire des centaines de kilomètres. Les clients l’ont très bien compris et se projettent sans peine dans l’utilisation qu’ils en feront ».

Fourgonlesite.com : Le développement de Stylevan Emotion s’accompagne de la création d’une nouvelle usine chez Fleurette Constructeur en Vendée. Quels sont les objectifs ?

M.L : « Oui, avec ce nouvel outil de production uniquement dédié aux combi-vans, nous ouvrons une page très importante de l’avenir de Fleurette Constructeur, engagé depuis juillet 2016 dans l’aménagement de vans. Cette fois, nous passons très clairement la vitesse supérieure. Les capacités de production seront adaptées aux évolutions du marché.

Au total, près de six millions d’euros ont été investis, à la fois dans la construction des 6000 m2 de bâtiments et dans l’achat de machines hyper-performantes pour l’atelier menuiserie. Elles vont permettre des gains de productivité importants tout en augmentant la créativité, le design et la qualité. Il n’est pas question de remplacer les hommes par des robots, notre activité ne s’y prête pas vraiment car elle reste infiniment artisanale. Pour autant, ce tournant industriel nous autorise des évolutions très largement inspirées de l’automobile, que ce soit dans l’organisation et dans les méthodes.

L’enjeu majeur, c’est maintenant de transmettre la passion du produit aux opérateurs qui nous rejoignent. Nous avons été attentifs, dès la conception de cette usine, ouverte sur la campagne, à la qualité de vie au travail et à la valorisation des opérations qui sont confiées aux équipes ».

Voir aussi : Un Stylevan peut en cacher un autre

Trouvez un distributeur Stylevan :
Total
85
Shares
Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve