Un Stylevan peut en cacher un autre !

Collection 2019. Dominé par Volkswagen et son célèbre California, le marché du van aménagé à toit relevable en France, bien que modeste en volume (1500 immatriculations), s’anime et se structure sous la pression d’une demande en hausse. Sont notamment visés les clients sportifs, urbains, identifiés CSP+, ayant une approche automobile.

Fondé en 1980, l’aménageur Stylevan n’échappe pas à ce mouvement de fond qui le pousse à revoir en profondeur la distribution et ses modes de production. Le rachat par Rapido en 2017 accélère ces transformations.

Parallèlement au site historique d’Auxerre qui poursuit ses activités autour d’une équipe resserrée d’une vingtaine de personnes, une nouvelle unité récemment mise en place chez Fleurette Constructeur en Vendée (85) produira des Stylevan ; des véhicules réunis sous la bannière  Stylevan Emotion, par opposition aux Stylevan Origine qui porteront l’étiquette « made in Bourgogne ».

 Stylevan OrigineStylevan Emotion
Lieu de productionAuxerre dans l'YonneBenêt en Vendée
Mode de distributionVentes directes usine30 points de vente
FabricationArtisanale, personnalisablePetite série semi-industrielle
ParticularitéDe multiples agencementsUn ou deux modèles
Volume80 véhicules / anNC
BasesRenault, VW, Peugeot...Volkswagen

Un vrai réseau de distribution
Ça bouge aussi du côté du réseau. Auparavant limitée à quelques événéments et aux ventes directes à l’usine d’Auxerre, la commercialisation des Stylevan s’accélère avec la désignation de trente points de vente répartis en France et en Belgique. La gamme Emotion sera donc beaucoup plus visible.

Le lancement de Stylevan Emotion s’appuie sur un premier modèle Durban, développé sur Volkswagen L2H1 (5,30 m) à empattement court de 3,40 m. Le Durban penche clairement du côté du véhicule de loisirs. Il en reprend l’ensemble des codes  et des équipements : du chauffage stationnaire Webasto (carburant) à la centrale de production d’eau chaude Truma (gaz) en passant par un réservoir d’eau propre de 50 L (sensiblement plus que le VW California). Il ne manque rien. La décoration mise sur des tonalités de bois clair et une sellerie d’un noir perlé peu salissant.

 

Le retour de l’essence

La référence au camping-car est encore plus évidente avec le salon en L et  l’espace de propreté, comprenant un WC fixe à cassette de 19 litres et un bac à douche peu profond sous un plancher amovible.

Les quatre places nuit se répartissent en deux couchages, l’un en mezzanine sous le toit relevable et l’autre au niveau de la dînette 4 places transformable. La mise en place exige le transport de deux rallonges de matelas pour lesquelles Stylevan a prévu dans la journée un rangement dédié à l’arrière de la banquette. Ce développement se fait au détriment de la profondeur de la dinette et la longueur du couchage. Dommage !

Animé dans sa version standard par le 2,0 TDI /102 ch, le Stylevan Durban est annoncé au prix de 51.800 €, mais sans le pack Style… obligatoire (sic). Sauf conditions particulières plus avantageuses, prévoyez un supplément de 1825 €. D’une manière générale, l’ouverture des options VW, dont une intéressante variante essence TSI 150, autorise de nombreuses combinaisons dans un esprit très automobile. Le 4 Motion à transmission intégrale est également convoqué.

Durban, premier des modèles de la gamme Stylevan Emotion. Le parti pris reste celui de simplicité et de la fonctionnalité.

Le Durban se met sur son 31 

Chez les concessionnaires du réseau, vous aurez sans doute l’occasion de découvrir le Durban dans une éclatante version luxe, joliment mise en valeur par une carrosserie bi-tons (blanc Candy et Gris Indium) et des jantes aluminium Palmerston 18’’. On se laisserait volontiers convaincre… Et ce n’est pas tout :

•  Volant multifonctions gainé de cuir
•  Vitres teintées latérales et AR
•  Bandes chromées en bas de caisse
•  Pare-chocs peints
•  Radar AR
•  Allumage automatique des feux de route et des essuie-glaces
•  Autoradio écran 5’’ avec Bluetooth
•  Poignées et rétroviseurs peints

Deux versions sont proposées : luxe ou standard. L’ouverture périphérique de la toile de toit reste une option. 

Ce pack Luxury,  aussi bien disponible en essence qu’en diesel, est facturé pratiquement 10.000 €. À elle seule, la peinture de carrosserie absorbe un tiers du montant du pack !

Total
71
Shares
Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve