Fabricant américain de toit levable, qui équipe notamment les Jeep Wrangler, Ursa Minor a inauguré cet été l’un des premiers kits « camping » destiné au Transit Connect. Une fourgonnette restylée en début d’année mais encore peu exploitée dans l’Hexagone, où les Renault Kangoo, Citroën Berlingo et Peugeot Partner continuent de truster le podium des ventes de la catégorie*.

Toujours disponible en deux longueurs (4,43m ou 4,83m), le nouveau Connect reste plus compact que le Custom (4,97 ou 5,33m), lui aussi récemment restylé. Comme pour son aîné, la calandre devient trapézoïdale tandis que les optiques ont été redessinées.

©️Ursa Minor

A l’intérieur, le tableau de bord se modernise et de nombreuses aides à la conduite sont prévues, de série ou en option : limiteur de vitesse « intelligent », système de freinage d’urgence anti-collision avec détection de piétons, stabilisateur de vente latéral, aide au stationnement « Active Park Assist » etc. On note également l’apparition d’une nouvelle gamme de moteurs diesel (EcoBlue 1,5L) et essence (EcoBoost 1,0L), plus économes.

 

En mode route, le Connect peut embarquer de 6 à 7 personnes. En fonction utilitaire, c’est à dire une fois que les sièges sont repliés contre le sol (photo ci-dessus), il donne accès à un plancher de chargement de 216 cm de long.

Une solution pour de courtes escapades

Pour faire de ce monospace du quotidien un van propice aux escapades de quelques jours, Ursa Minor lui adjoint un toit relevable fabriqué maison ; lequel abrite un matelas dont les dimensions le destinent en priorité à deux enfants (176 x 122cm). Ce toit se révèle bien doté avec sa toile imperméable et respirante, ses ouvertures et moustiquaires ou encore son éclairage LED. Sous la mezzanine de toit, une fois les sièges repliés, un second couchage  (216 x 122 cm) peut être mis en place. Solution pour des voyages minimalistes, cette fourgonette fait l’impasse sur la cuisine, le salon ou le coin sanitaire. Ursa Minor proposera toutefois, d’ici début 2019, une tente à fixer sur le hayon ou encore des modules de rangement.

Un kit “camping” simple et économique 

Conférant du caractère au Transit Connect, le toit composite d’Ursa Minor profite d’un déflecteur d’air à l’avant pour minimiser le bruit du vent et réduire la consommation de carburant. D’autres options peuvent venir compléter le kit, facturé à partir de 6400$ (soit près de 5 600€, installation comprise) :

  • Panneau solaire de 60 watts
  • Galerie de toit
  • Peinture de toit harmonisée avec la carrosserie
  • Prises USB et 12V.

En France, le Transit Connect est peu exploité par les aménageurs (même si on le retrouve par exemple chez Loisirs 12). Ils sont d’ailleurs encore peu nombreux sur le segment de l’aménagement de fourgonnettes. Certains s’y essaient pourtant à l’instar d’Iroise Fourgons aménagés, avec son Fiat Doblo, ou encore Reimo, avec son VW Caddy. Reste aussi la solution des kits modulables, adaptables à différentes bases et proposés notamment par  Ludospace , Combeing, ou Campinambulle. Voir aussi la solution de Yatoo Extreme.

* Renault, Citroën et Peugeot dominent de la tête et des épaules le marché français des fourgonnettes. A fin septembre 2018, 27  913  Kangoo, 21 228 Berlingo et 17  732 Partner ont été commercialisés. Des chiffres largement supérieurs à ceux des Fiat Doblo (4317), Ford Transit Connect (2680) et autres Volkswagen Caddy (2270).

Crédit photos : URSA MINOR

Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve