Pas trop marre de tourner en rond ? Prenez une bonne inspiration et nous voici de retour dans les années 70, sur a côte ouest des Etats-Unis, où un jeune designer, Curtis Brubaker, développe un kit carrosserie composé de 13 éléments en fibre de verre pour châssis de Cox.

Un van de surfeurs

Le véhicule ainsi transformé prenait des allures de mini-van futuriste, capable de rouler sur le sable et d’embarquer à l’arrière les planches de surf. Pas de hayon ni de porte cabine, mais un accès unique et coulissant sur le côté droit. Cheveux au vent et sourire en coin, les Beach boys paradaient au volant de cet engin, resté dans les mémoires comme le plus iconique des vans de surfeurs. Moins d’une centaine de ces véhicules furent réellement construits, sous différentes bannières, dont celle d’AutoMecca.  L’un de ces modèles est devenu le véhicule d’expédition de la série américaine Ark II au milieu des années 70.

Le projet de Curtis Brubaker capota rapidement, faute d’un accord avec VW. Selon certains, le constructeur auto aurait pris peur devant le capital sympathie qui entourait ce mini-van.

©️Samir Sadikhov

Le kit carrosserie, autrement appelé la Brubaker Box, n’est pas totalement tombé dans les oubliettes. Au travers d’un projet personnel sans but commercial, un designer allemand, Samir Sadikhov, le fait aujourd’hui revivre sur nos écrans. Sadikhov reste fidèle au projet initial, poussant le détail jusqu’au pare-chocs en bois.

Il le modernise aussi en le traitant presque comme un produit de Bang & Olufsen”. À l’intérieur, la Brubaker Box présente une esthétique épurée avec deux sièges à l’avant et une banquette arrière spacieuse et un centre multimédia pour occuper les longs trajets ou l’étape le soir.

On ne sait jamais, ce travail pourrait peut-être réveiller la curiosité d’investisseurs qui auraient la bonne idée de fabriquer de nouveau la Brubaker Box.

©️Samir Sadikhov
La Brubaker Box dans les années 70. (archiv Auta5P)
Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve