Coup de tonnerre dans la distribution des véhicules de loisirs en France. Dans un communiqué publié aujourd’hui, le groupe Trigano annonce être entré en négociation exclusive pour acquérir 70% du capital et des droits de vote de trois distributeurs, en l’occurrence  les groupes SLC, CLC et Loisiréo. Pour bien comprendre leur importance, il faut rappeler qu’ils comptent à eux trois 44 points de vente en France et réalisent un chiffre d’affaires de l’ordre de 400 millions d’euros.

800 salariés

Les dirigeants de ces entreprises évoquent les raisons de la vente dans un communiqué  : “Forts de 800 salariés, nous avons choisi de nous adosser à un groupe qui nous permettra de nous structurer encore plus afin d’affronter plus sereinement l’avenir de nos métiers. Nous partageons la même vision du métier, de l’avenir, particulièrement au regard du risque que représente la distribution automobile. Nous, dirigeants actuels, resterons aux manettes opérationnelles de nos groupes respectifs et continuerons à oeuvrer comme nous l’avons toujours fait, dans le respect de nos partenariats, dans le respect de nos valeurs“.

Cette acquisition s’inscrit dans un mouvement plus large, déjà amorcé en Grande-Bretagne, et qui  “permettrait à Trigano de poursuivre son investissement dans la distribution des véhicules de loisirs en Europe et compléterait son offre de services à la clientèle“, a souligné la société qui possède en portefeuille 25 marques de véhicules de loisirs.

La montée en puissance de  Trigano dans la distribution invite naturellement à la réflexion. Quelle sera notamment l’attitude des marques concurrentes de Trigano qui s’appuient de longue date sur ces réseaux et ne peuvent s’en détourner du jour au lendemain ? Cette question se pose de surcroît dans un contexte délicat de mutation rapide du marché, où la part des vans et fourgons ne cesse de progresser par rapport aux camping-cars traditionnels. Pas de doute, les grandes manoeuvres ne font que commencer.

 

 

Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve