Annonces

Le vent se lève à l’Est de l’Europe… Depuis quelques mois, le jeune fabricant polonais Camp-Roof commercialise ses toits relevables en France via l’importateur VanStuff. Adaptés aux vans compacts VW et Renault notamment, ces toits se démarquent par leurs prix de départ agressifs et des délais de livraison réduits.

Un nouvel acteur s’immisce sur le marché des toits relevables. Situé au Nord-est de la Pologne, Camp-Roof propose des toits économiques : à partir de 5600€, pose comprise, via le réseau français VanStuff (voir encadré). Leurs tarifs se positionnent en-dessous de ceux des principaux concurrents, qui démarrent plus souvent autour de 6500€ / 7000€ pose incluse. « Pour tirer les prix vers le bas, nous rognons sur nos marges », explique Yoann, le commercial de 37 ans qui a fondé VanStuff.

L’autre force de cette nouvelle offre, ce sont ses délais de livraison rapides. Il faut compter actuellement 2 mois  entre la commande d’un toit Camp-Roof et son installation. « Beaucoup ont des  délais bien plus longs… », glisse Yoann.

Standards de finition

Qu’en est-il de la fabrication ? « Ces toits de 5 à 6 cm d’épaisseur, selon le modèle, sont réalisés en polyester et isolés par du polyuréthane, détaille Yoann. En termes de finition, ils se situent un cran au-dessus de certains modèles de base », juge-t-il, en relevant par exemple l’absence de vis apparente, l’habillage en moquette de la découpe de toit ou encore la toile en coton étanche.

 

A ce prix d’appel, que propose Camp-Roof ? Sortis d’usine, les toits sont blancs et vendus avec un matelas de 4,5 cm d’épaisseur ; un sommier à planche ; une toile de toit grise, étanche et opaque, avec 3 fenêtres équipées de moustiquaires/occultants. Une autorisation de découpe de la carrosserie délivrée par le fabricant du châssis ainsi qu’un certificat CE sont aussi fournis. Quel que soit le modèle, les options sont facturées à un tarif unique : 

  • Coloris de toit noir usine (+300€) ou coloris identique à la carrosserie (de 500€ à 900€ en atelier)
  • Ouverture panoramique “Open Sky” (+180€)
  • Ouverture face avant “Open Front” (+180€)
  • Éclairage LED intégré (+100€)
  • Tente de coloris noir, rouge ou bleu (+100€)
  • Finition ciel de toit en tissu (+600) avec dérivation de la climatisation (VW uniquement)
Option sympa : comme chez Hilo notamment, la toile de tente peut-être retenue en différents coloris. Ici bleu, rouge ou noir.

« Le sommier Froli, qui nécessite de rabaisser un peu le cadre de lit, sera disponible en option d’ici quelques semaines », précise Yoann, qui travaille en direct avec Camp-Roof pour adapter le produit aux exigences du marché français.

Destinés aux vans compacts

Pour l’heure, les toits Camp-Roof peuvent être installés sur des Volkswagen T4/T5/T6, Renault Trafic/Opel Vivaro/Fiat Talento. « Mais d’autres adaptations sont en cours de développement pour le Citroën Jumpy/Peugeot Expert/Toyota Pro Ace ou le Mercedes Vito », annonce VanStuff.

En attendant, les concurrents allemands pourront rappeler que leur offre s’adapte à une plus grande variété de véhicules : autant Reimo (VW Caddy, Citroën Jumpy Mercedes Vito…) que SCA (Ford Custom, Peugeot Expert, Mercedes Vito, Fiat Ducato…). Les toits extra-plats du fabricant anglais Hilo sont disponibles de leur côté uniquement sur base VW T5/T6 et Ford Custom. Quant aux toits italiens Sky-Up, économiques également, ils ne se déclinent que sur des fourgons H2 de type Fiat Ducato.

✅ Quelques caractéristiques des toits Camp-Roof :

  • Coque en polyester avec isolation polyuréthane (15mm)
  • Verrouillage à l’aide de loquets métalliques et ouverture assistée par vérins
  • Toile en coton étanche (imprégnée et imperméabilisée)
  • Matelas de 4,5 cm d’épaisseur & sommier planche
  • Modèles de toit dédiés aux Volkswagen T4, T5, T6 (utilitaire, Multivan ou Caravelle) court ou long ; Renault Trafic 2 court (ou équivalents Opel Vivaro / Fiat Talento) ; Renault Trafic 3 long (ou équivalents) avec ouverture avant ou arrière
  • Prix, pose comprise : de 5600€ à 6900 € (hors options) via VanStuff 

VanStuff, le nouvel importateur

Si Camp-Roof est déjà implanté en France via quelques partenaires (Westyplaisire, Intérieurs nomades…), le jeune fabricant polonais préfère aujourd’hui étoffer son réseau d’installateurs via l’importateur VanStuff. A l’origine de cette entreprise, il y a Yoann et Rachel, un couple qui voyage en van depuis 2011. « Le projet de VanStuff, au départ, était de raconter nos voyages à travers un blog et de présenter les accessoires sympas que l’on avait déniché pour notre van », explique Yoann.

Après avoir fait installer en mars 2021 un toit Camp-Roof sur son véhicule aménagé, le couple s’accorde avec le fabricant pour développer un réseau d’installateurs en France. Le projet VanStuff se mue en entreprise en mai 2021. « Nous nous sommes alliés avec un ami d’enfance, qui tient un garage en Ardèche, pour installer les premiers toits. En voyant que nous avions des clients venus de toute la France, nous avons développé 6 autres points d’installation », sourit Yoann. Depuis le lancement de l’activité, VanStuff a déjà vendu et installé une soixantaine de toits.

Plus d’infos : VanStuff

Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve