Annonces

Marque slovène déjà bien implantée en Allemagne, Robeta Mobil se déploie dans l’Hexagone au travers d’un réseau de 9 distributeurs. Ses aménagements de fourgon, de belle facture, seront exposés pour la première fois sur un salon en France lors du Camper Van Week-end de Chantilly.

Après Adria, Elios ou plus récemment Bravia Mobil, Mega Mobil et Tourne Mobil, Robeta Mobil est la sixième marque slovène de fourgons aménagés à s’implanter en France. Fondée en 2011, l’entreprise aménage environ 350 fourgons par an, mais elle ambitionne aujourd’hui de monter en puissance :

« Nous prévoyons de produire près de 500 fourgons aménagés cette année. Et une fois notre nouvelle usine construite, l’objectif est d’atteindre le cap des 1000 unités annuelles », explique Olivier Van Assche, le responsable en charge de l’importation en France. 9 distributeurs, ou 12 points de vente, composent pour l’heure le réseau de la marque sur notre territoire. Et les premiers modèles sont arrivés fin août en concession.

▪️L’usine Robeta Mobil, située au Nord de la Slovénie, près de la frontière autrichienne.

Le saviez-vous ?

Niché entre l’Autriche et la Croatie, la Slovénie dispose de l’une des plus grandes surfaces boisées d’Europe. Les forêts y couvrent quelque 1,2 million d’hectares ; soit un peu plus de 60 % de la surface du pays ! En Europe, seules la Finlande et la Suède font mieux. Sans surprise, cet environnement apparaît propice à l’industrie de transformation du bois. Et les aménageurs de vans et de fourgons y prospèrent…

Isolation en Armaflex

Précédé d’une solide réputation, Robeta Mobil a recours à des matériaux qualitatifs pour l’aménagement de ses fourgons. En témoigne par exemple l’isolation en mousse technique Armaflex (25 mm d’épaisseur). Ou encore le revêtement de parois en textile perforé et l’habillage des portes et du plafond en similis-cuir.

« Le tout offre un vrai effet cocon, en même temps qu’il garantit une très bonne insonorisation du véhicule », soutient Aurélien Marchand, dirigeant de LM Aventure, l’un des revendeurs de la marque en France.

Mobilier « AIR » en plastique recyclé

Malgré sa conception à base de plastique recyclé, “le mobilier AIR a la dureté d’un bois plein”, assure l’un des distributeurs français.

Les meubles, de leur côté, font appel à des panneaux en HPL ou stratifié haute pression (0,6mm), résistant aux chocs et rayures. En option, la marque propose, depuis 2020, un concept de meuble ultraléger, baptisé AIR. Le mobilier est alors fabriqué en panneaux de plastique PET recyclé, avec un placage HPL en surface. Cette solution inspirée de l’aéronautique permet de gagner, selon le modèle, de 180 à 220 kg de charge utile ! Un avantage qui se monnaye toutefois au prix fort : + 3049€.

Garanties 7 ans

De manière générale, si la fabrication des meubles est confiée à des machines à commande numérique de dernière génération, l’assemblage des pièces est réalisée à la main, de manière artisanale. Une plaque avec la signature du chef d’équipe est d’ailleurs apposée à l’intérieur de chaque fourgon. Signe, selon la marque, que « votre camping-car a été fabriqué avec amour, soin et précision ». Gage de sérieux : les fourgons Robeta Mobil sont fournis avec une garantie sur l’étanchéité (7 ans) et une garantie sur le mobilier (7 ans également). C’est assez rare pour être souligné.

5 modèles au catalogue

En termes d’implantations, la gamme décline 5 modèles, aux noms tirés de la mythologie grecque :

  • Dionysus (5,41m) – Strict 2 places route avec salon arrière convertible en lit transversal. Une grande armoire occupe l’espace libéré par la banquette face-route.
  • Arès (5,41m) – Modèle 4 places route avec dînette avant et lit transversal arrière
  • Helios (5,99m) – Déclinaison de l’Arès en format supérieur, avec notamment un lit transversal plus large, atteignant 150 cm.
  • Kronos (5,99m) – Modèle 4 places route avec dînette avant et lit longitudinal XXL à l’arrière.
  • Apollo (6,36m) – Déclinaison du Kronos en format supérieur, avec notamment un lit longitudinal plus long, atteignant 210 cm.

 

L’offre apparait ainsi lisible ? Attendez un peu… Robetta Mobil se fait un malin plaisir à laisser un large éventail d’options ouvertes aux clients.

Haut niveau de personnalisation

Avec l’option d’agencement “For Two”, un meuble de rangement se substitue à la banquette face-route.

Citons d’abord l’agencement « For Two ». 3 modèles y sont éligibles : Helios, Apollo et Kronos. Sur les deux premiers, cette option remplace la banquette face-route par un meuble de rangement, avec table pivotante spécifique (photo ci-contre). Sur le Kronos en revanche, un siège – sans ceinture – est conservé et peut servir, entre autres, de repose-jambes.

4 configurations de salle d’eau sont par ailleurs au programme (photo ci-contre). Vous suivez toujours ?

Seule la 4ème variante de salle d’eau, avec vasque pivotante, nécessite un supplément (509€).

Et ce n’est pas fini… Avec l’option « Family », les modèles Arès, Helios et Apollo peuvent disposer d’un couchage double supplémentaire, superposé au lit arrière. Sur ces mêmes modèles, vous avez la possibilité de retenir l’option « Bike Edition ». Cette solution permet de profiter d’un lit de pavillon à réglage électrique et de libérer une grande soute pour le transport de vélos. On pourra, au besoin, retrouver 4 places nuit en conservant le lit du bas. Toute la gamme peut également être équipée d’un toit relevable “maison”.

▪️Robeta Mobil Helios – En version “Bike Edition”, la partie arrière s’enrichit d’un lit de pavillon à commande électrique. Crédit 📸 Robeta Mobil.

Sans surcoût, Robeta Mobil laisse encore le choix entre 2 modèles de meubles (“Art” ou “Style”) et 6 variantes de déco’ (dont 2 nouvelles pour 2023). Chacune propose un style de mobilier, un tissu de sellerie et un revêtement de sol différent. La tapisserie du toit et des murs est en revanche identique sur toutes les variantes. Côté carrosserie, deux graphismes, « Robeta » ou « Silver », sont disponibles de série, tandis que des stickages sont proposés en option.

Ticket d’entrée autour de 60 000€

▪️Robeta Mobil sera exposée pour la première fois au public à l’occasion du Camper-van Week-end de Paris – Chantilly, les 14, 15 et 16 octobre. Deux modèles y seront présentés. Crédit 📸 Robeta Mobil.

Au catalogue de la marque, les fourgons sont déclinés au choix sur Fiat Ducato ou Citroën Jumper (avec, pour ce dernier, l’option 4×4 Dangel ouverte). Mais en cette période d’approvisionnements tendus, l’aménageur slovène n’hésite pas à s’adapter aux châssis qu’il arrive à obtenir. Des modèles sur Peugeot Boxer ou Renault Master ont ainsi déjà été développés. Un autre sur Mercedes Sprinter L2 – répondant au nom d’Adonis – doit voir le jour d’ici la fin de l’année. L’offre est donc amenée à évoluer…

Sur Citroën Jumper (165 ch), les prix de base des fourgons Robeta Mobil sont compris entre 56 990€ et 60 990€. A modèle équivalent, il faudra ajouter 2000€ pour passer sur le Fiat Ducato (140 ch). A ces tarifs de départ, il faudra aussi prévoir une enveloppe supplémentaire pour retenir le pack Châssis, comprenant quelques indispensables : airbag passager, clim’, etc. Ce dernier est facturé 4099€ sur Citroën et de 3799€ à 4699€, selon le modèle, sur Fiat. Globalement, la marque adopte une politique commerciale “à l’allemande”, avec de nombreux packs et options disponibles au catalogue.

Côté délais, LM Aventure annonce actuellement 6 mois d’attente entre la commande et la livraison d’un véhicule. Beaucoup aimeraient pouvoir en dire autant !

Plus d’infos : Robeta Mobil

Au Caravan Salon de Düsseldorf, le fabricant slovène a exposé un modèle unique sur Mercedes Sprinter L4, développé pour le compte de l’ancien pilote de F1 Ralf Schumacher (frère de Michael). Crédit 📸 Robeta Mobil.

Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve