Modèle inédit, voire surprenant, le nouvel Avanti H (5,99m) privilégie un couchage escamotable sur toute autre solution. La place gagnée profite directement aux rangements et au volume de la salle d’eau.

Récemment présenté, l’Avanti H reprend pour partie la configuration de l’Avanti F, mais dans un format réduit de 5,99 m, plus adapté à des échappées lointaines. L’équipement (largement optionnel) et la motorisation renforcée du Fiat Ducato (177 ch.) avec lequel nous prenons la route nous poussent indiscutablement à partir loin. En hiver, le double plancher, les tapis amovibles de série et l’ensemble des habillages intérieurs (aucune partie de la carrosserie laissée à nu) se montrent efficaces contre le froid, au même titre que le puissant chauffage de 4000 W situé sous les placards gauche et le réfrigérateur. Par contre, comme toujours, on n’échappe pas aux entrées d’air en cabine.

Très grande personnalisation

La Strada aménage un véhicule aux finitions impeccables et aux ambiances intérieures très largement personnalisables, parmi des centaines de combinaisons de cuir, tissu, boiserie et couleur des portillons. Bref, soyez assurés qu’aucun autre modèle La Strada ne ressemblera au votre. C’est une bonne nouvelle si vous voulez échapper à la standardisation ambiante…

La Strada pousse le raffinement très loin puisqu’elle permet de choisir l’emplacement et le nombre de prises électriques complémentaires. Si, comme nous, vous pensez qu’il en manque  le long du lit haut, pas de problème : La Strada s’en charge… moyennant un supplément de 100 € par prise. Les clients ne regardent pas trop à la dépense et savent très bien ce qu’ils veulent (ou ne veulent plus). Prévoyez aussi, parmi les indispensables surcoûts, le prix de la gouttière/éclairage leds au-dessus de la porte coulissante.

L’espace nuit est légèrement supérieur à la largeur du matelas qui repose sur un sommier Froli (photo en médaillon).

Des rangements à la pelle  

Sur l’Avanti H, La Strada tire avantage de la haute silhouette du Fiat Ducato H3 (2,89 m) pour aménager un vrai double plancher qui couvre pratiquement l’intégralité du fourgon (hors salle d’eau) et abrite de multiples rangements compartimentés  et accessibles uniquement depuis l’intérieur du véhicule. En d’autres termes, aucun ne communique avec la soute à l’arrière. Pour les objets longs et de faibles épaisseurs (15 cm), de type skis et cannes à pêche, on pourra les suspendre le long de la paroi sur des rails en option.  Au final, et contre toute attente, cet espace arrière compartimenté comprend des solutions variées et plus nombreuses qu’il n’y parait.

Attention, la fermeture de la porte arrière droite n’est pas toujours assurée du premier coup, à cause de la forte compression de l’air dans un espace clos. Il faut donc s’y reprendre à deux fois avant un verrouillage complet.  La Strada a pris en compte ce problème et installera sur les prochaines versions de petites grilles d’aération sur les portes.

L’Avanti H mérite bien son titre de champion du rangement. Certes, l’emprise du coffre à gaz sur le meuble cuisine surprend, mais elle ne constitue en rien un handicap, tant les solutions à proximité sont nombreuses et supérieures en fonctionnalité ; on apprécie, par exemple, la très grande profondeur des tiroirs situés sur le côté opposé à la cuisine. Ils peuvent accueillir sans problème les réserves alimentaires et les ustensiles. Pour les affaires personnelles, les penderies, étagères et autres placards font oublier l’absence de meubles de pavillon au-dessus de la dînette.

Un nid suspendu 

Où sont les critiques ? Ni dans les rangements, ni dans la qualité des finitions, mais plus sûrement dans la mise en place du couchage escamotable qui s’abaisse au-dessus de la dînette et en contredit l’usage. Si on voyage seul, ce n’est pas un problème ; au-delà, ça devient plus compliqué, car l’un des deux occupants devra se plier au rythme de l’autre… Il pourra tout de même, en désespoir de cause, se réfugier sur le siège passager de la cabine et le reculer au maximum pour conserver un peu de  volume sous un plafond rabaissé. Par contre, au-dessus, dans la chambre, c’est le grand confort. Bien servi par une excellente literie et une bonne aération, ce couchage prend des allures de véritable nid suspendu et protecteur.

On se laisse encore aller à une requête : l’installation d’une séparation souple qui permettrait de maintenir une zone d’intimité au sortir de la douche. Cet équipement existe sur d’autres modèles La Strada, comme l’Avanti L par exemple.

L’Avanti H se distingue par sa haute silhouette. 

CONCLUSION
Avec l’Avanti H, La Strada joue sur la corde raide et préserve les avantages du double plancher et le confort bien réel du couchage sous pavillon…  Cependant, si cette solution peut s’entendre sur l’Avanti F, conçu sur le même principe, elle semble plus discutable sur l’Avanti H, modèle plus court (5,99m), dépourvu de toute autre alternative pour le couchage. Le compromis majeur porte sur l’usage de la dînette après la mise en place du lit de pavillon.

Il faut aussi se préparer à faire un gros chèque, d’au moins 65.000 € pour la version tout équipée en Fiat 2,3 l 130 ch. Si le débat ne porte pas sur la qualité des réalisations La Strada, il s’oriente plutôt sur le caractère original de ce modèle, au regard d’un prix qui n’incline guère à la prise de risque.

Fiche Technique La Strada Avanti H

  • Tarif du modèle essayé : 81.230 € (modèle comprenant le pack technique 1, le pack confort 1, et une vingtaine d’options séparées).
  • Prix de départ : 59.163 € sur Fiat 130 ch.
  • L x l x h : 5,99 x 2,05 x 2,89 m
  • Porteur : Fiat Ducato 2,3 l Multijet 178 ch
  • PTAC/CU : 3500/ 520 kg
  • Places autorisées : 4
  • Couchage : lit escamotable sous pavillon de 200 x 128 cm + lit de dînette en option (185 x 60 cm)
  • Eau propre / eaux usées : 100 L / 80 L
  • Réfrigérateur : Trimixte 138 L avec fonction AES
  • Chauffage / chauffe-eau : combiné Truma 4000 W à air pulsé.

pack technique 1 (3051€): airbag passager, climatisation cabine, enjoliveurs de roue, radio Kenwood double DIN, régulateur de vitesse, réservoir gazole 120 L, rétroviseurs chauffants et réglables, roue de secours avec support, seconde clé Fiat, siège passager réglable en hauteur, traction +, ESC, aide au démarrage en côte.

pack confort 1 (2040€) : batterie cellule 100 Ah gel, commande Truma CP+, haut-parleurs dans la zone de vie, housses de sièges cabine, marchepied électrique (70 cm), moustiquaire pour porte coulissante, fonction AES sur réfrigérateur, stores de cabine, tapis cabine La Strada,  volant et levier de vitesses gainés de cuir.

Options du modèle essayé : motorisation Fiat 178 ch. (2.862€), boîte automatique (2.064€), peinture métallisée anthracite (658€), climatisation automatique (527€), feux antibrouillards (219€), volant avec commande pour radio (201€), pack technique 3 (484€), radio navigation Kenwood spécial camping-car et caméra de recul (1.833€), jantes en alu 16’’ anthracite (995€), boiserie chêne clair (1.835€), barres de fixation dans la soute (356€), store (1.016€), système SOG des toilettes (233€), panneau solaire 100 W (1.220€), combinaison cuir-tissu de la sellerie (1.016€), extension de garantie de deux ans Fiat (895€).

✅ Ce que nous avons aimé
Multiples rangements – double plancher
Banquette réglable en profondeur
Confortable couchage sur sommier à coupelles Froli
Salle d’eau transversale avec douche séparée
Grande qualité des finitions (mobilier stratifié)

⛔️Et moins aimé 
La mise en place du lit haut condamne pratiquement la dînette
Fermeture délicate, mais corrigée à l’avenir, des deux portes arrière
Prix fort
Manque un rideau d’intimité

Trouvez un distributeur La Strada :
Ailleurs sur le web