Nouveau site de production, nouvelle offre porteur, nouveau modèle…, la jeune marque allemande entame cette nouvelle saison avec quelques atouts dans ses bagages pour se (re)faire une place sur le marché français.

Ce qu’il faut retenir

  • L’intégralité du catalogue est maintenant disponible sur Citroën Jumper, en plus du Fiat Ducato. Les packs d’option s’enrichissent.
  • Nouveau R601, avec lits doubles superposés
  • Nouveau mobilier sur l’ensemble de la gamme
  • Les Roadcar sont désormais fabriqués à Isny, au côté des Pössl D-Line et du Campster.

On aura peu entendu parler de Roadcar la saison dernière. Et pour cause : le changement de site de production – de l’usine Capron à Neustadt vers l’usine Dethleffs à Isny – a donné lieu à un arrêt de la fabrication pendant une partie de l’année. Très peu de fourgons Roadcar sont donc sortis des chaînes.

Simple et efficace

Comme une nouvelle rentrée que l’on aborde plein de bonnes volontés, le constructeur allemand entame sa nouvelle saison (la quatrième !) avec la ferme intention de repartir du bon pied. Si une chose n’a pas changé, c’est bien l’ADN de la marque. Elle entend toujours proposer des fourgons dont l’esprit revient aux origines. C’est-à-dire des fourgons simples, pratiques, robustes, sans fioritures, qui vieillissent bien et, surtout, restent affichés à des prix raisonnables. Voilà qui devrait plaire aux baroudeurs qui aiment s’éloigner un peu des sentiers battus et recherchent avant tout les étapes en pleine nature. Il est même possible de commander son Roadcar sans adhésif sur la carrosserie ; discrétion assurée.

Côté technique, les arguments avancés sont sérieux. Désormais produits aux côtés des Pössl D-Line dont la réputation n’est pas à faire, les Roadcar partagent avec eux de nombreuses caractéristiques sur le plan de leur fabrication. On pourrait ainsi avancer que ce sont des Pössl d’entrée de gamme ; une référence de qualité.

Fiat ou Citroën ?

Visant l’efficacité, la gamme reste limitée mais aucun modèle essentiel ne manque. Aux trois implantations déjà proposées jusque-là (R540 et R600 – 5,41 et 5,99 m avec lit transversal / R640 – 6,36 m avec lits jumeaux), la marque ajoute le R601, qui embarquent des lits doubles superposés à destination des familles (5,99 m).

Roadcar R 601

 

L’ensemble du catalogue connait quelques évolutions de style et d’équipement. Le petit 540 embarque une table de dînette plus large et tous se voient désormais dotés d’un frigo de plus grande capacité (Thetford 90 l.), toujours astucieusement positionné à l’entrée, en bout du bloc cuisine. Le mobilier adopte de nouvelles lignes et le lavabo du cabinet de toilette se fait fixe plutôt que rabattable en même temps que le compartiment gagne en volume. On trouve également à leur bord les spots et chargeur USB Dometic, repositionnables sur rail. Enfin, comme les Pössl, ils peuvent recevoir un toit levable avec couchage double en option (environ 4000 €).

 

Fidèles à leur positionnement économique, les Roadcar sont simples à configurer. Un seul mobilier, un seul tissu, il n’y a pas matière à tergiverser. Reste toutefois qu’il faudra maintenant trancher le choix du porteur : Fiat Ducato ou Citroën Jumper. Le second fait son entrée au catalogue, s’affichant traditionnellement moins cher que son alternative italienne. Les tarifs s’échelonnent ainsi de 38.000 à 42.000 € en prix de départ. Si, contrairement au Fiat, le Citroën n’offre pas la possibilité de la boîte automatique, il profite d’un indispensable pack Châssis mieux doté. Facturé 2199 € au lieu de 4342 € (soit un avantage client conséquent), il comprend notamment :

  • réservoir gasoil 90 l
  • roue de secours (l’esprit baroudeur, toujours !)
  • climatisation manuelle
  • régulateur de vitesse
  • airbag passager
  • traction+
  • volant cuir
  • éclairage Leds
  • alternateur renforcé 220 Ah
  • booster de batterie cellule 25 A
Total
4
Shares
Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve