Au catalogue depuis 2007, l’Equinox II, véritable couteau suisse du van, s’affiche dans le top 3 des ventes Stylevan depuis toujours. Cette saison, il s’offre une refonte particulièrement convaincante. À la clé, encore plus de fonctionnalité, des rangements supplémentaires et une nouvelle douche inédite sans receveur.

Lors de sa création, l’Equinox II (ex-3007) est le premier van aménagé à recevoir des extensions latérales de carrosserie ; une vraie révolution qui permet l’installation d’un lit transversal permanent à l’arrière sur châssis long.

Fini les manipulations quotidiennes, cet aménagement prévu pour deux se révèle idéal dans le cadre d’une utilisation intensive. D’autant qu’il fait aussi preuve d’une excellente autonomie (80 l d’eau propre, chauffage, eau chaude, batteries 2×100 Ah) et qu’il est équipé de manière complète (W.-C. + douche).

C’est d’ailleurs le modèle qu’ont choisi Lydie et Xavier (alias Instant Vanlife) pour vivre en van à l’année. L’isolation naturelle et renforcée leur donne un avantage précieux pour traverser la mauvaise saison.

Bardé de qualités rares, l’Equinox II n’était pas exempt de quelques points d’améliorations. La nouvelle version 2021 que Stylevan présente au salon du Bourget démontre que l’aménageur a su les identifier et les corriger sans néanmoins trahir ce qui fait son identité. Ainsi remanié, il s’annonce comme l’une des grandes nouveautés à ne pas louper.

En exclusivité, Fourgonlesite vous détaille ce qui change vraiment à bord du nouvel Equinox II.

Incroyable volume ! Zone d’entrée dégagée, cuisine plus fonctionnelle, meilleure accessibilité du frigo, douche sans receveur…, l’Equinox II a fait l’objet d’une véritable refonte.

Un W.-C. beaucoup plus discret

Un W.-C. à bord d’un van, c’est bien utile mais aussi bien encombrant pour le temps d’usage qu’on en a. Jusque-là positionné dans l’embrasure de la porte latérale, il se fait désormais coulissant pour aller se cacher à l’intérieur d’un meuble, sous le réfrigérateur. L’entrée est ainsi entièrement dégagée tout en conservant la possibilité d’extraire la cassette depuis l’extérieur.

Tandis qu’avant le W.-C. fixe pouvait servir d’assise, c’est désormais un strapontin qui permet de s’asseoir à la table, face au siège passager. Mention spéciale : le dispositif se montre particulièrement stable et robuste.

La cuisine fait le plein de rangements

Libéré du réfrigérateur en partie basse, le meuble de cuisine peut multiplier les espaces de stockage. Il compte désormais trois tiroirs, deux placards ainsi que le caisson gaz étanche (bouteille 2,8 kg). L’évier et les feux gaz sont remplacés par un combiné moins encombrant qui réserve un petit plan de travail sur la droite. Ce dernier adopte un nouveau matériau résistant aux rayures.

Particulièrement rare, le grand frigo de 60 l trouve place de l’autre côté de l’habitacle en position haute. Son accès s’en trouve largement facilité.

Une nouvelle douche « à l’italienne »

Jusque-là l’Equinox II disposait d’une douche avec un receveur extra-plat qui trouvait place au pied du lit, dans le couloir. Un rideau de douche suspendu et descendant jusqu’au sol complétait l’installation.

La nouvelle douche développée par Stylevan – proposée en option au tarif de 569 € – fait l’impasse sur le receveur. Elle consiste en une cabine de douche intégrale, cousue dans un matériau souple mais très épais et ultra-résistant, dont l’évacuation sous forme d’entonnoir vient s’insérer directement dans le plancher du van. L’eau s’écoule alors directement dans le réservoir des eaux usées.

Outre le fait qu’il évite tout risque de projections, ce dispositif permet aussi de disposer d’un plancher parfaitement plat et mieux isolé (le décaissement nécessaire à la pose du receveur créait un pont thermique). Il a dores et déjà été testé en conditions réelles par quelques équipage de Stylevaners qui se sont déclarés convaincus par cette nouvelle solution.

Le lit se relève grâce à des vérins

La cuisine n’est pas la seule à compter plus de rangements. Monté sur vérins, le couchage transversal se soulève aisément pour dévoiler deux grands plateaux où l’on pourra déposer des effets personnels que l’on souhaite garder à portée de main. Le tiroir qui existait déjà reste d’actualité.

Le lit conserve les mêmes dimensions, de 1,20 à 1,30 m de largeur et de 1,82 m à 1,90 m de longueur, selon le porteur choisi.

D’autres évolutions mineures – mais toujours bienvenues – viennent parfaire cette nouvelle version de l’Equinox II, parmi lesquelles un nouvel espace de rangement pour la table (le long de la porte latérale plutôt que derrière le siège conducteur) ou encore l’installation de six prises USB dispatchées dans le van (au lieu d’une seule à l’origine).

Pour rappel, l’Equinox II est disponible au choix sur :

  • Renault Trafic (5,39 m) à partir de 51300 €
  • Volkswagen T6 (5,30 m) à partir de 54500 €
  • Peugeot Expert (5,30 m) à partir de 54900 €
Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve