La vie en fourgon # 1 - le parcours de Sébastien Chartogne

Qu'ils soient aguerris ou débutants, les utilisateurs de fourgons aménagés composent une communauté hétéroclite, aussi diverse que les occasions de le pratiquer. Nous sommes allés au-devant de plusieurs d'entre-eux pour connaître leur parcours, leurs motivations et leurs conseils. Première rencontre avec Sébastien Chartogne.

La quarantaine passée, Sébastien a converti toute la famille aux fourgons aménagés qu'il pratique depuis plus de dix ans. Autant pour le quotidien, les loisirs en bord de mer que les petites vacances. Le fourgon est réellement un véhicule à tout faire.

Il y eut d'abord un VW California de 1996, conservé une dizaine d'année et «revendu sans problème». Plus récemment, la petite famille du Nord de la France a fait l'acquisition d'un HV5, la variante cinq places de l'Horizon Van de Glénan Concept Cars.

«Nous cherchions un véhicule récent, confortable et polyvalent qui s'adapte à la vie de tous les jours, avec deux enfants de 7 et 17 ans. Notre précédente expérience à démontré que nous avions fréquemment besoin d'une place supplémentaire, que ce soit pour emmener un copain des enfants ou quelqu'un de la famille. Cette cinquième place, nous en avons fait un critère prioritaire».
Photo fourgon aménagé
Tout a commencé avec un VW T4 California

SANS REGRET

«Par rapport à la banquette coulissante du California, celle du HV5 est fixe. En aucun cas, ceci n'a constitué un problème pour nous. Celle du California, nous ne la déplacions pratiquement jamais. De plus, on s'est rendu compte que les rails de fixation de la banquette s'encrassaient assez rapidement. Donc, c'est sans regret».

«Cela fait plusieurs années que nous suivons le travail de Glénan Concept Cars et nous en apprécions la qualité et le sens du détail. Ce sont des aménagements réellement conçus par des utilisateurs ; ça se voit rapidement. La table est dissociée de la cuisine, par exemple, ce qui permet de pivoter le plateau et d'accéder sans problème au tiroir et aux placards. Au final, beaucoup d'éléments ont pesé en faveur de Glénan Concept Cars. Les évolutions apportées à la nouvelle génération du HV5 n'ont fait que nous conforter dans notre choix. Elle offre plus de volume habitable, plus de place dans la chambre et apporte des équipements supplémentaires des série comme le chauffage stationnaire».

«L'absence de salle d'eau n'est pas un problème pour nous. Nous avons appris à nous en passer. Lors d'une escapade prolongée, on fait des étapes régulières dans les campings pour se régénérer. De plus, on dispose dans le fourgon d'un WC chimique portable. Mon problème, c'est de lui trouver une place dans le HV5, dont les rangements sont moins larges que sur le HV4. Rien de très grave, je vais trouver une solution».

Les conseils de Sébastien pour bien commencer
Témoin
«On ne s'improvise pas du jour au lendemain. Il faut avoir l'esprit « scout » et le goût du camping mobile, des voyages itinérants, de la découverte et le respect de la nature toute en discrétion ; avec les contraintes du rangement journalier (ne pas laisser un verre d'eau sur la cuisine par exemple), mais les avantages d'un véhicule de tourisme qui se gare sur des places de parking standard. Attention, si vous commencez, vous ne pourrez plus jamais revenir a une voiture classique qui ne vous offrira jamais le bonheur de dormir sous un ciel étoilé ou l'on continue de rêver.....à de nouveaux horizons».

 
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et fournir des fonctionnalités supplémentaires.