Un Citroën Jumper transformé en Citroën Type H de 1947 ! C’est l’heureuse découverte faite par les visiteurs du salon du camping-car « Turismo & Outdoor Festival » le week-end dernier, à Parme en Italie. Conçu par le carrossier italien Caselani Automobili, à l’occasion du 70ème anniversaire du mythique utilitaire, ce fourgon Type H a été dévoilé sur le stand Citroën et n’a laissé personne indifférent…

70 ans après sa naissance, le Type H est de retour

Citroën sait créer la surprise, présent lors de ce nouveau rendez-vous hivernal du véhicule de loisir à Parme, le constructeur n’est pas venu les mains vides. Montrant un panel de son savoir faire, la marque au chevron exposait son nouveau SUV compact C3 Aircross, le concept car SpaceTourer Rip Curl, et deux versions du Citröen Jumper : un camping-car profilé Adria Matrix Axess 670 SP et un Adria Twin 600 SPT Platinum aux allures d’un fourgon Type H de 1947.

 

Impossible de passer à côté du Type H version 2018 sans tomber sous son charme. Il ne s’agit pas d’une nouvelle production du célèbre fourgon mais d’une habile transformation rétro, proposée par un carrossier italien sur l’actuelle gamme Citroën Jumper. Gros sigle à chevrons, face « nez de cochon », la reproduction de la carrosserie est très fidèle. Elle rappelle avec nostalgie l’époque des paniers à salades de la police en « tôle ondulée » et des fourgons alimentaires qui peuplaient nos marchés, les temps glorieux de l’utilitaire Type H.

 

Design et innovation : le génie italien

L’idée de ce relooking est née en 2017, à l’occasion du 70ème anniversaire du Citroën Type H. L’artisan carrossier Fabrizio Caselani et le Designer David Obendorfer sont à l’origine de ce concept. Le premier est fondateur de Caselani Automobili, passionné et collectionneur de véhicule Citroën. Le second est designer, il a officié dans les grands studios spécialisés dans le design yachting et automobile.

Fabrizio Caselani et David Obendorfer les concepteurs du Type H version 2018

Les deux hommes sont fascinés et influencés par l’italien Flaminio Bertoni, designer des plus prestigieuses voitures de la marque Citroën : la Traction Avant, la 2CV, la DS, l’Ami 6… C’est pour lui rendre hommage et perpétuer le savoir faire italien, que les deux associés ont travaillé d’arrache-pied pendant plus d’un an et conçu un kit de transformation unique en son genre.

Un kit prêt-à-monter de haute technologie

Le kit complet est composé d’éléments extérieurs de carrosserie et d’accessoires : panneaux en PRV (Polyester Renforcé de fibres de Verre), phares ronds, câblages électrique, grille de radiateur, double chevron, accessoires peints ou chromés, éléments de fixations. Les panneaux sont collés sur la carrosserie du fourgon, sur les côtés et à l’arrière (et sur le toit selon les modèles), seul l’avant est en partie démonté, et remplacé par une face spécifique qui fait toute l’identité du Type H.

 

Le défi était de taille pour obtenir un résultat le plus proche possible de l’original avec un matériau fiable et résistant, qui puisse être homologué. L’atelier Caselani spécialisé dans les matériaux de haute technologie a réussi son pari, prêtant attention aux détails pour préserver le refroidissement du moteur, les accès techniques autour du fourgon, et parvenir à une finition irréprochable. Le résultat est là, saisissant de réalisme.

« Nous ne voulions pas seulement copier les formes du modèle original, mais capturer l’âme de ce véhicule mythique, le réinterpréter avec un habillage nostalgique en matériau composite, tout en  lui redonnant un style résolument contemporain »

Comment transformer un Citroën Jumper en Type H ?

Le modèle exposé à Parme est un authentique fourgon aménagé Adria Twin 600 SPT Platinum sur base Citroën Jumper L3H2, dont l’extérieur a été transformé avec les éléments du kit. Il bénéficie d’une teinte rétro gris fumé associée au toit repeint en gris clair métalisé, mariage réussi d’ancien et de moderne. Relooké, le fourgon conserve ses dimensions en longueur (5,99 m) et en hauteur (2,58 m), seule la largeur affiche 2,10 m, soit 5 cm de plus que l’original. A l’intérieur du fourgon on retrouve l’implantation et l’aménagement conçus à l’origine par Adria.

 

Il faut compter un prix de départ de 21.800 € HT pour la transformation extérieure d’un Citroën Jumper en Type H. Différentes adaptations sont possibles pour les usages personnels ou professionnels, avec des prix variables selon le modèle choisi dans la gamme Jumper : tollé ou vitré, gabarit compact (L1H1 – 4,96 m) ou long (L4H2 – 6,36 m). Des déclinaisons sont également proposées en version Food Truck, camping-car ou dépanneuse. 8 couleurs de bases ont été définies pour rappeler parfaitement l’esprit rétro du Type H.

Caselani Automobili propose le kit seul ou le fourgon complet déjà habillé. La transformation nécessite trois semaines de travail, elle se fait pour l’instant exclusivement dans l’atelier italien, près de Crémone en Lombardie. Mais il faudra être patient, l’entreprise artisanale spécialiste de la transformation haut de gamme croule sous les demandes, l’histoire du Type H est encore loin d’être terminée…

Caractéristiques du modèle exposé

  • Modèle : ADRIA Twin 600 SPT Platinum
  • Porteur : Citroën Jumper L3H2
  • Motorisation : BlueHdi 2,0 L 130 ch
  • L x l x h : 5,99 x 2,10 x 2,58 m
  • Kit de transformation : panneaux en PRV, feux avants, grille radiateur, double chevron, inserts rétroviseurs, insert de pare-chocs en argent brillant
  • Options de transformation : peinture mat métallisée  « Gris Extra Fumée », couleur du toit gris clair, jantes alliage 16″
  • Prix de la transformation (options incluses) : 24.820 €

Contact et informations

Caselani Automobili
Via Giuseppina, 162 – 26048 Sospiro – Italie
Tél : +39 0372 1871236
Email: info@typeh.eu
Site : www.typeh.eu

TYPE H, un fabuleux destin

Véritable icône de l’automobile français le Type H a vu le jour au lendemain de la guerre. Présenté pour la première fois en 1947, l’utilitaire imaginé par Pierre Franchiset sera produit de 1948 à 1981 à plus de 470.000 exemplaires. Parfois appelé TUB, du nom de son éphémère prédécesseur, il s’imposera comme la camionnette Type H : H comme la 8ème lettre de l’alphabet et le 8ème modèle de Citroën.

Véhicule monocoque à traction avant 4 cylindres, 3 vitesses, le Type H est construit en tôle ondulée rigide inspirée du célèbre avion allemand Junker Ju 52. Cubique, équipé d’une porte latérale coulissante, d’un auvent et de portillons à l’arrière, son plancher très bas facilite le chargement et permet la station debout. Maniable, ce petit gabarit (4,28 m) affiche un volume utile de 7,3 m³, il peut supporter 1200 kg de charge et accueillir 2 passagers dans la cabine avancée.

Dans une France en reconstruction il va vite s’imposer comme l’utilitaire indispensable. C’est le magasin ambulant par excellence, il devient la camionnette des maraichers, des boulangers, des bouchers, le Type H fleurit sur tous les marchés de France. Durant ses 33 ans de carrière il ne cessera d’évoluer (Type HZ, HY, HX, HW) et de se transformer : en véhicule jaune de la poste, rouge des pompiers, en « panier à salade » de la police, en camion frigorifique, en ambulance, et se déploiera dans toute l’Europe. Popularisé au cinéma, il sera le véhicule de Fantômas et de Louis la Brocante.

Dès les années 60, le polyvalent Type H s’est transformé en camping-car, aménagé par des amateurs passionnés. Ils sont encore nombreux aujourd’hui à rouler en Type H ou à organiser des rassemblements de ces légendaires véhicules Citroën.

Total
666
Shares
Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve