Fondée en 2013 à Lisbonne par deux amis, l’un Portugais et l’autre Autrichien, Indie Campers est devenue en cinq ans l’un des champions de la location de vans et fourgons en Europe. En pleine croissance, l’entreprise lusitanienne dispose aujourd’hui d’une flotte de 650 véhicules, répartis dans plus de 50 villes (dont 9 françaises).

Plusieurs des vans d’Indie Campers arborent sur leur carrosserie des fresques punchy et colorées.

Le succès du van aménagé ne se traduit pas uniquement par une hausse des immatriculations de véhicules neufs et d’occasion, les sociétés de locations profitent aussi de l’engouement ! Pour preuve : les résultats spectaculaires de la jeune entreprise portugaise. En un an, son nombre de locations de fourgons a plus que doublé, avec plus de 6400 réservations enregistrées contre 3000 environ l’an passé. Au total, Indie Campers annonce avoir conquis « pas moins de 25 000 voyageurs » ; soit une augmentation de 80% par rapport à l’an passé.

Une offre enrichie en 2019

Pour faire face à la hausse de la demande, l’entreprise fondée par Hugo Oliveira et Stefan Koeppl a étoffé sa flotte cette année avec la mise en service de 250 vans supplémentaires. Ainsi, Indie Campers compte aujourd’hui 650 vans, disponibles dans 10 pays européens : Portugal, Espagne, France, Italie, Suisse, Allemagne, Pays-Bas, Croatie, Royaume-Uni, Belgique.

En 2019, sa flotte devrait encore croître pour dépasser le cap des 1000 vans. De nouveaux pays (Irlande, Ecosse et Islande) et de nouvelles villes (Berlin, Dublin, Glasgow, Edimbourg, Hambourg, Reykjavik, Nantes, Zagreb, Liverpool et Manchester) complèteront l’offre de destinations. L’équipe d’Indie Campers devrait également s’agrandir avec une centaine d’embauches programmées. En bref, des prévisions radieuses ! 

Quid de la France ?

En France, il est possible de récupérer et/ou déposer un van Indie Campers dans neuf villes : Paris, Bordeaux, Biarritz, Marseille, Nice, Toulouse, Lyon, Mulhouse et désormais Nantes.

7 modèles sont disponibles à la location : des compacts “Urban” (Vito) ou “California” (T6) aux spacieux “Active Plus”, “Sporty” ou “Motorhome” (Ducato), sans oublier les aventuriers “Nomad” (Ducato) et “Explorer” (Sprinter). Le prix d’appel en basse saison démarre à 49 euros par nuit. Un tarif qui variera toutefois en fonction des villes, itinéraires et périodes de voyage. Tous les vans disposent d’un ou deux lits doubles, d’une cuisine équipée, d’une douche et d’un salon formé autour de deux sièges pivotants. Le WC est, selon les modèles, en option.

Pour plus d’informations : indiecampers.com

Total
2
Shares
Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve