Les designers de Mini nous présentent leur vision futuriste de « la petite anglaise » : le Vision Urbanaut, un concept urbain et connecté, à la croisée des chemins entre monospace et mini-van.

Avec le Vision Urbanaut, la marque du groupe BMW nous donne sa vision de ce que pourrait être l’automobile à l’horizon 2030. Unique porte d’entrée coulissante, toit intégralement vitré et transparent, pare-brise ouvrant, roues changeant de couleur … Ce concept-car sort des sentiers convenus empruntés par la petite citadine. D’ailleurs, hormis la forme de calandre, les marqueurs Mini ne sautent franchement pas aux yeux…

3 expériences à bord

L’agencement se configure selon les humeurs et les “moments” : plutôt “Chill” pour se relaxer ou travailler, “Vibe” pour accueillir du monde ou “Wanderlust” en mode route.

 

L’intérieur du Vision Urbanaut s’apparente à un véritable lounge mobile. Avec 3 « moments » proposés  à bord : Wanderlust, Chill et Vibe. Le premier est centré sur l’expérience de conduite. Le conducteur peut au choix prendre le volant ou céder sa place à un système de conduite autonome. Dans ce cas, les organes de commandes se rétractent dans la planche de bord et cette dernière peut s’abaisser pour se transformer en banquette ou lit. On retiendra ensuite le mode Chill pour se relaxer ou télé-travailler. Une arche digitale, simulant une canopée, se déploie alors au-dessus de la méridienne arrière. Les fauteuils peuvent être rétractés ou pivotés à l’avant. Enfin, on switchera sur le mode Vibe pour partager un moment convivial avec les amis ou la famille. Dans cette configuration, la porte d’entrée coulisse automatiquement, tandis que le pare-brise se relève. Comme un clin d’oeil au vieux VW Combi Split Window.

Intégré à la petite table latérale, aux côtés d’une plante verte, le Mini « Token », se veut être la pièce maîtresse permettant de passer d’une expérience à l’autre ou de personnaliser l’atmosphère, en choisissant un parfum, une lumière d’ambiance ou une musique.

Lisse comme un galet, destiné à de jeunes explorateurs urbains connectés et mobiles, le Vision Urbanaut prend des airs de capsule spatiale !

 

Long de 4,46m de long, il s’équipe de roues rétro-éclairées inspirées de celles du skateboard ainsi que de phares et feux en matrice de diodes, capables d’afficher des graphismes variés selon les « moments ». A l’extérieur toujours, un affichage matriciel sur la face arrière permet d’envoyer des messages ou publicités aux passants… Dans une démarche de réduction de l’empreinte écologique, ce concept-car est animé par un groupe motopropulseur électrique et fait appel à des matériaux recyclés comme le liège ou le textile (exit aussi le cuir et le chrome).

Pour l’heure, le Vision Urbanaut n’est pas voué à être produit en série et représente plutôt une boite à idées dans laquelle Mini pourrait venir piocher. Contrairement au Volkswagen I.D. Buzz qui, lui, devrait effectivement voir le jour d’ici 2022.

Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve