Comment s’organise la distribution des véhicules de loisirs Volkswagen après la remise à plat du réseau ? Aux lendemains du camper van week-end de Chantilly, où la marque était présente, nous avons interrogé Simon Briend (photo ci-dessus), en charge de la gamme « loisirs » et du réseau VDL (véhicules de loisirs).

Volkswagen Véhicules Utilitaires arrive au terme du long processus qui l’a conduit à renégocier les contrats « California » avec ses partenaires distributeurs ; un préalable nécessaire avant une remise à niveau complète du réseau VDL.

35 distributeurs VDL

Un parcours long, engagé dès 2019, puis ralentit par le premier confinement en mars 2020, avant un redémarrage et une accélération en 2021. « Nous avons rattrapé notre retard et sommes arrivés au résultat que nous nous étions fixés au début avec la nomination de 35 sites experts en VDL en France. Ils ont été recrutés au sein du réseau VW utilitaire. Seuls ces distributeurs sont autorisés à vendre la gamme loisirs, c’est-à-dire le Caddy California, le California 6.1 et le Grand California. Leur mission ne s’arrête pas à la vente et s’étend à la réparation des véhicules » détaille Simon Briend, responsable de la gamme VDL.

« On a posé les bases de l’activité « loisirs » qui démarre à 100%, malgré le contexte difficile. Néanmoins, nous sommes prêts avec un réseau mature, clairement identifié, moins dense qu’auparavant, mais mieux adapté à la distribution des véhicules de loisirs. Ce réseau loisirs est vraiment un axe de différenciation très important par rapport à d’autres constructeurs qui s’engagent dans cette voie ».

Une gamme complète couvrant tous les formats de véhicules.

Soucieux de mailler au maximum le territoire, Volkswagen Véhicules Utilitaires a développé en parallèle un réseau d’une quinzaine de réparateurs qui sont habilités à intervenir sur la partie cellule des véhicules de loisirs de la marque.

Évidemment, si le problème est d’ordre mécanique, c’est-à-dire non spécifique au loisir, les utilisateurs d’un véhicule de loisirs Volkswagen peuvent se rendre chez n’importe quel réparateur Volkswagen véhicules utilitaires.

La pierre angulaire du développement local

« Le monde du loisir ne ressemble pas à celui de l’auto ou de l’utilitaire. Les besoins sont spécifiques, tout comme la clientèle. C’est la raison pour laquelle nous avons exigé la nomination et la formation d’un responsable loisirs dans chaque centre expert. Il s’impose comme la pierre angulaire du développement local. Une formation lui permet de faire des reprises de camping-cars, par exemple. En fera-t-il vraiment ? Je ne sais pas, mais il a les compétences pour le faire ».

Ce n’est pas tout. Volkswagen Véhicules Utilitaires impose à ses distributeurs VDL un service de location. « Nous savons bien que nos clients louent nos véhicules avant de les acheter. Nous devons les accompagner dès le départ ». Les concessions peuvent s’appuyer sur une structure existante, lorsqu’elle existe, à l’image de Jean Lain Rent, ou sur la franchise Volkswagen Rent.

Carte de France des distributeurs Volkswagen VDL. Cliquez sur le document pour connaitre les adresses précises.

Dernière obligation faite au réseau : disposer d’une gamme d’expo de véhicules neufs. « Avec les contraintes de production que nous connaissons actuellement, notamment sur le California 6.1, il est parfois difficile d’y répondre très clairement. Disons qu’en temps normal, les visiteurs seront toujours assurés de voir l’ensemble de la gamme ; ça fait parti des standards de vente à respecter. C’est important de montrer les véhicules. Les clients ont besoin de visiter, de se projeter, comme pour l’achat d’une maison ».

VW California : les délais s’allongent

Tout le monde le veut ! Aménagé au sein de l’unité spécialisée Hanovre-Limmer (Allemagne), le VW California bat tous les records de vente et de popularité. « La demande explose dans tous les pays européens » explique Simon Briend, en charge de la gamme VDL en France.

Portée dernièrement à 20 000 unités / an, contre 8000 en 2014, la production s’accélère, mais reste sous tension permanente en raison du contexte mondial. Résultat, les délais s’allongent pour le California (24 mois actuellement). Heureusement, l’attente se montre plus raisonnable pour le Grand California (4 mois) et le Caddy California (20 mois).

 

Volkswagen Véhicules Utilitaires espère livrer entre 1500 et 1600 California 6.1 sur l’année 2021 en France.

 

Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve