Des générations de voyageurs ont dormi dans leur voiture en jetant un matelas gonflable sur les sièges rabattus. Une initiation à la vanlife en quelque sorte. Une solution simple, pas chère, mais au confort parfois précaire.

Le concept se modernise et s’adapte cette fois au camper van sous l’impulsion de l’entreprise américaine Luno qui exploite la cabine pour aménager une couchette supplémentaire. D’autres propositions existent (voir CampSleep ou VanEssa), mais elles exigent généralement le transport de mousses encombrantes et d’éléments de structure (tubes).

Très différence, la solution gonflable de Luno se compose d’un matelas et une plateforme en forme de T qui vient combler les espaces vacants de la cabine, devant et entre les sièges. Le couchage ainsi obtenu se destine principalement aux enfants mesurant moins de 1,70 m.

Ça tient dans un sac

Luno affirme que l’ensemble se gonfle en moins de trois minutes à l’aide d’une pompe à piles rechargeables fournie. Lorsqu’il n’est pas utilisé, le kit se range dans un sac mesurant 56 x 48 cm et pèse 5,9 kg.

Orienté vers les marchés nord-américain, Luno a conçu ce kit pour les cabines des fourgons ProMaster, version américaine du Fiat Ducato, et certains Sprinter de Mercedes-Benz. L’entreprise s’est également associée à Winnebago pour le proposer pour les fourgons de camping-car Travato et Solis basés sur le ProMaster. Le kit coûte 400 $.

Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve