Présenté pour la première fois au salon du Bourget, le Swan 495 sur Peugeot Traveller a concentré toutes les attentions sur le stand du constructeur slovène Bravia Mobil. Avec ses 4,96 m de longueur et sa hauteur inférieure à 2,00 m pour un tarif de départ à 50500 €, il s’inscrit en plein dans la tendance des monospaces de loisirs aménagés ultra-modulables.

De retour en France après plusieurs années d’absence, Bravia Mobil entend bien se faire une place sur un marché du fourgon toujours en plein essor. Pour cela, la marque s’appuie sur un réseau de quatre points de vente voué à se développer, ainsi que sur un véritable savoir-faire en matière d’ameublement. À l’origine, avant ses débuts dans l’univers du véhicule de loisirs en 2005, Bravia fabriquait des meubles haut de gamme. Une expérience qui s’exprime pleinement à travers son mobilier de qualité aux finitions bois massif, aux belles découpes et aux ajustements tout en précision.

Autre particularité qui la distingue de ses concurrents, son catalogue qui fait la part belle à la marque au lion. Trois des quatre modèles proposés sont greffés sur Peugeot : les Swan 599 et 636 sur le Boxer, et le 495 de notre essai sur le Traveller.

D’abord une voiture

À l’instar des Campérêve Cap Coast, Westfalia Kepler Six ou autre Hanroad Switch (pour ne citer qu’eux), le Swan 495 fait une promesse : celle de l’ultra-modularité. On ne les appelle pas monospace de loisirs pour rien. Ils constituent avant tout des véhicules de tous les jours.

Mais notre Bravia va encore plus loin dans la filiation. Greffé sur une plateforme VP (Véhicule Particulier), comme le Campster, il adopte une deuxième porte coulissante arrière (côté conducteur) et peut se targuer d’un comportement routier et d’un plaisir de conduite encore plus proches de ceux d’une voiture. Une caractéristique due à des suspensions et des réglages moteur et freinage davantage orientés vers le confort et l’agrément. Sans oublier une isolation phonique de type automobile, donc plus silencieuse et efficace à l’usage.

Très compacts, ces nouveaux véhicules de loisirs passent partout en agglomération – même dans les parkings souterrains –, se garent à leur aise entre les marquages au sol et peuvent emmener toute la famille, même nombreuse. Livré en 5 places carte grise, le Swan 495 peut en compter jusqu’à 7.

Le secret de sa modularité ? Des banquettes et des sièges passager sur rails, amovibles, qui autorisent un aménagement à la carte. De série, les trois places arrière sont constituées d’un siège individuel et d’une banquette deux places développée par Bravia. C’est elle, entre autres, qui, le week-end venu, vous permettra de prendre la clé des champs en transformant votre monospace en van aménagé. En un tournemain, après avoir ôté les appuie-tête, elle se transforme en un couchage de 100 x 190 cm.

Mélange des genres

Autres équipements indispensables pour des escapades en toute autonomie : un toit levable, le nécessaire pour cuisiner et quelques rangements. Équipé d’un second couchage, le toit levable permet aussi bien de se tenir debout à l’étape que de faire dormir deux personnes supplémentaires. Un sommier à coupelles compense la faible épaisseur du matelas pour assurer le confort nocturne. Dommage qu’on ne trouve pas de liseuses dans cette chambre improvisée !

Le reste des équipements est réuni dans l’ensemble mobilier qui court le long de la paroi du côté gauche, du hayon jusqu’au siège conducteur. Un ensemble d’excellente qualité, comme évoqué un peu plus tôt. Juste derrière le siège, le long de la seconde porte arrière, la kitchenette se fait amovible en quelques manipulations. On pourra ainsi cuisiner en plein air à l’étape ou, au contraire, faire le choix de la laisser au garage pour céder la place à un siège passager supplémentaire.

Pour un moment de détente ou un repas, jusqu’à quatre convives seront installés confortablement autour de la table amovible.

Attenant à la cuisine, un espace de rangement (fixe celui-là) peut être remplacé par un petit réfrigérateur 16 l avec ouverture par le dessus. De quoi emporter l’essentiel pour assurer le petit déjeuner et un ou deux repas.

À l’arrière, sur toute la hauteur, un ensemble de placards abrite le réservoir d’eau de la douchette extérieure, la batterie, mais aussi deux petites penderies. Sans oublier un élément transversal en pavillon. Là encore, étant donné les dimensions réduites, on stockera l’essentiel à portée de main. Car c’est bien le coffre, au volume modulable grâce à la banquette coulissante, qui constitue l’espace de stockage principal du Swan 495. Libéré des sièges arrière, en mode utilitaire, il autorisera même le transport d’objets très encombrants.

 

L’avis de fourgonlesite.com

Plus qu’une voiture, mais moins qu’un fourgon avec lit fixe et cabinet de toilette, le Bravia Swan 495 s’inscrit dans la tendance des véhicules hybrides que l’on se plaît à baptiser « van ». Il est avant tout prévu pour de courtes escapades à deux à la belle saison, le chauffage et le réfrigérateur proposés en option élargissent son terrain de jeu.

Sa plateforme VP ouvre la porte à un catalogue d’option digne d’une berline haut de gamme (affichage tête haute, phares xénon, portes coulissantes électriques…) et son homologation VASP permet d’échapper au malus écologique, douloureux sur les motorisations les plus puissantes.

Son tarif, sensiblement plus élevé que celui du Campster sur Citroën SpaceTourer – son concurrent direct –, peut s’expliquer par des volumes de vente moindres. C’est normal, la marque n’a pas la même assise et la même notoriété, mais peut se prévaloir de finitions supérieures à celles du Campster. En attendant, le Bravia Swan 495 vient s’ajouter à la liste grandissante des alternatives au VW California, avec un tarif pour le coup beaucoup plus accessible. Il mérite qu’on y jette un œil avisé !

✅ On aime :

  • La plateforme VP du Peugeot Traveller, ultra confortable
  • De cinq à sept places CG
  • La qualité du mobilier et de ses finitions
  • La douchette extérieure de série, avec réservoir indépendant de 25 L

⛔️ On aime moins :

  • L’habillage du plancher (moquette), salissant
  • L’absence d’éclairage dans la chambre de toit
  • Le sens d’ouverture du placard arrière

Fiche technique Bravia Swan 495 :

  • Prix 2019 : à partir de 50500 €
  • Prix du modèle essayé : 56199 € (voir Options du modèle essayé)
  • Porteur : Peugeot Traveller
  • Motorisation : 1,6 l / 120 ch
  • L x l x h : 4,96 x 1,92 x 1,99 m
  • PTAC / CU : 2680 kg / NC
  • Places CG / nuit / repas : 5 / 4 / 4 (jusqu’à 7 places CG – option)
  • Réfrigérateur : 16 l (option)
  • Eau propre / usées : 10+25 / 10 l
  • Chauffage : Webasto (option)
  • Couchage principal : lit de banquette 100 x 190 cm
  • Couchage secondaire : lit de toit 100 x 195 cm

Équipements de série principaux :

  • Airbag conducteur et passager
  • ABS, ESC
  • Aide au démarrage en côte
  • Régulateur/limiteur de vitesse
  • Clim automatique
  • Clim supplémentaire à l’arrière
  • Feux de jour à led
  • Avertisseur de fatigue
  • Pack Visibilité (capteur de pluie, capteur de luminosité, rétroviseur intérieur anti-éblouissement)
  • Pare-chocs couleur carrosserie
  • Roues acier 17” avec enjoliveurs
  • Système audio mains libre Bluetooth USB
  • 2 portes arrière coulissantes
  • Stores dans les portes rangée 2
  • Banquette coulissante transformable Bravia 2 places
  • 1 siège passager arrière
  • Meuble cuisine amovible avec évier et réchaud gaz
  • Douchette extérieure (réservoir 25 l)
  • Toit levable SCA avec sommier à coupelles

Options du modèle essayé :

  • Peinture Onyx noir (395 €)
  • Jantes alliage 17” diamants tournés (769 €)
  • Aide au stationnement arrière et avant acoustique, avec caméra de recul sur écran tactile 7” (1850 €)
  • Chauffage Webasto Grelec (1790 €)
  • Réfigérateur Webasto 16 l (895 €)
Total
71
Shares
Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve