Héritiers de la grande famille des VW Combi, Westfalia Joker et Font Vendôme Auto Camp, les vans modernes à toit relevable n’en finissent plus de faire tourner les têtes.

Portée par les réseaux sociaux et des images sans doute trop belles pour refléter totalement la réalité, leur audience progresse et dépasse aujourd’hui le cercle des utilisateurs de camping-cars. Ce qui plaît avant tout, c’est la polyvalence de ces véhicules, tour à tour capables d’emmener les enfants à l’école ou d’abriter pour la nuit deux ou quatre personnes le temps d’un week-end nature.

Parfois étendue à l’ensemble des fourgons, l’appellation “van” mérite tout de même des explications. Elle réunit au départ l’ensemble des modèles compacts dont la hauteur flirte avec – ou dépasse très légèrement – la barre des 2,00 m lorsqu’ils sont équipés d’un toit relevable. Cette hauteur contenue est un avantage auquel tiennent par-dessus tout les nouveaux clients qui veulent conserver l’accessibilité aux parkings souterrains et le maintien en classe 1 sur l’autoroute. Précisons au passage qu’un camping-car classique relève de la classe 2. L’aménagement intérieur, forcément plus sommaire, laisse tout de même de belles opportunités…

Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve