Où donc dormir confortablement quand l’habitacle du van est encombré de matériel sportif que l’on souhaite laisser à l’abri pour la nuit ? Ou quand on a embarqué avec soi deux invités ? Sur le toit, pardi ! C’est la solution proposée par Quechua avec son étonnante tente de toit gonflable.

Si la tente de toit est déjà bien connue des baroudeurs en 4×4, elle s’invite doucement dans le monde du véhicule de loisirs. À travers sa marque Quechua, dédiée à la randonnée, Décathlon en livre une version inattendue, exclusivement consacrée aux vans.

Chez les adeptes de la vanlife, quelques produits Quechua ont déjà largement fait leurs preuves. On pense à la bâche Tarp Fesh, élue équipement indispensable par Marie & Corentin alias Sourires autour du monde, à la douche solaire à pression ou encore à la cabine de douche 2Seconds.

Le succès sera-t-il de nouveau au rendez-vous pour la tente de toit Van 500 ? L’avenir nous le dira, celle-ci étant pour l’heure disponible en pré-commande (jusqu’au 25 novembre) pour une livraison au printemps 2021. Elle affiche, en tout cas, un prix très attractif de 550 € contre 2500 à 3000 € pour une tente de toit classique.

N’oubliez pas la pompe !

Car ce tarif alléchant s’explique en partie par des choix techniques très éloignés de ce qui se fait habituellement. Contrairement à une tente de toit qui se fixe sur les barres de toit et reste à demeure toute la saison, Quechua mise sur un dispositif qui s’installe à même le toit chaque soir et se dépose chaque matin. Un parti pris dicté par la volonté de s’adresser aux propriétaires de van qui veulent coute que coute conserver un véhicule dont la hauteur ne dépasse pas les 2,00 m.

Compatible avec tous les modèles de vans, la Van 500 est constituée d’une structure gonflable qui vient reposer sur les renforts latéraux et s’arrimer sur quatre points d’ancrage. Les lattes transversales du sommier intégré ne sont donc pas en contact avec le toit.

Installez l’échelle, positionnez la tente sur le toit, fixez, gonflez et le tour est joué. Quechua avance un temps de montage et de démontage de 10 minutes, plus aisé à deux mais réalisable par une personne seule.

Une solution d’appoint

La tente complète est livrée avec un tuyau de gonflage de 2,50 m, une échelle et une bâche Tarp Fresh.

Côté couchage, le matelas, gonflable lui aussi et reposant donc sur un sommier à lattes, présente des dimensions de 130 x 200 cm et peut accueillir deux personnes de 100 kg. Avec une hauteur intérieure de 93 cm, il est possible de se tenir assis. La tente est dotée d’un double toit imperméable et résiste au vent jusqu’à 60 km/h. Elle profite de la technologie Fresh&Black (quatre couches de tissus innovants) qui promet 99 % d’obscurité même en plein jour ainsi qu’une excellente isolation thermique.

De par sa conception, la tente de toit Van 500 de Quechua est plus particulièrement destinée à une utilisation ponctuelle, à la belle saison. Le montage/démontage quotidien et le transport quotidien d’un objet de 23,6 kg (dont 7,2 kg pour l’échelle) pour 130 x 37 x 32 cm – dimensions de la tente une fois pliée – constituent de vraies contraintes qui limitent son usage.

Reste que son tarif raisonnable et la force de frappe d’une enseigne telle que Décathlon pourrait bien lui permettre de trouver son public parmi les sportifs outdoor et les familles à la recherche d’une solution d’appoint sans (trop) investir. Verdict la saison prochaine !

Plus d’infos sur decathlon.fr

Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve