Dans le monde des fourgons aménagés, seules les plus grosses unités disposent d’une vraie douche installée de manière permanente à l’intérieur. Pour les modèles plus compacts, communément appelés vans, la préférence va souvent vers des solutions amovibles, utilisables à l’extérieur et relativement peu onéreuses. Tour d’horizon des trois principales.

Douche solaire : économique mais utilisable par beau temps (de préférence)

Crédit photo : mrandmrsadventure (Instagram)

A l’heure de la douche, le moyen le plus simple et le moins onéreux, c’est encore le sac solaire, expérimenté par beaucoup d’entre nous. Il s’apparente à une grosse poche plastique de 10 à 20 litres prolongée par un tuyau muni d’un embout en forme de pomme de douche. À la belle saison, remplie pour moitié d’eau, on le laisse chauffer en plein soleil. Le système est très efficace. Attention, sous peine de se brûler, on ajoute au dernier moment un complément d’eau tempéré avant de se glisser sous le robinet.  L’eau coule par simple gravité. Voir par exemple le modèle Cao Outdoor (10€ environ).

  • Plus élaborées, certaines douches solaires peuvent aussi être fixées directement sur le toit. Voir l’ingénieux système Road Shower, constitué d’un long tube d’aluminium à installer sur la galerie de toit (environ 265€).

  • L’eau ne s’écoule plus par gravité. Le système est doté d’une pompe à pression, manuelle ou électrique. Douche solaire Quechua de Decathlon (45€).

 

« C’est la solution de loin la plus simple et la moins chère, souligne-t-on du côté de Ludospace. Mais elle nécessite du soleil.  » Attention aussi, avertit Eco Campers, principal importateur des accessoires Reimo en France, « la durée de vie des modèles est en général courte car la poche avec la réserve d’eau s’abime vite ». 

✅ Les plus :

  • Economique
  • Simple
  • Compacte

⛔️ Les moins :

  • Montée en température de l’eau lente
  • Utilisation par beau temps uniquement
  • Durée de vie de la réserve d’eau

Douche avec chauffe-eau mobile au gaz : grand confort mais encombrante

Souvent en option sur les vans compacts et associé au chauffage, le chauffe-eau permet de faire grimper la température de l’eau en quelques secondes. Pour le plus grand confort de l’usager. Qu’il fonctionne au gaz, sur batterie ou sur le carburant du véhicule, le boiler est souvent installé de manière permanente.

Des solutions, amovibles et plus économiques, existent néanmoins. Certains kits portatifs intègrent ainsi le chauffe-eau – fonctionnant le plus souvent au gaz  – et la douchette dans un même module. Le boiler est alors relié à un jerrycan/réserve d’eau ou bien directement à une borne de ravitaillement en eau (au camping, dans les aires de services ou chez l’habitant). La pompe à pression se met en route lorsque l’on branche le chauffe-eau sur la prise 12V de l’allume-cigare.

Voir par exemple les kits chauffe-eau /douche portable Ecotemp CE L5 (environ 170€) ou Carbest (environ 270€). Voir aussi le système Hot Water Travel.

C’est la solution grand confort par excellence. A privilégier pour des voyages au long cours par exemple. « La contrepartie, c’est un encombrement plus grand. C’est comme si on avait un placard supplémentaire, nuance-t-on chez Eco Campers. Attention aussi aux risques de dégâts des eaux. On a déjà vu des ballons d’eau qui explosent en raison du gel. Il faut penser en hiver à bien purger le système ». 

✅ Les plus :

  • Montée en température de l’eau instantanée
  • Simplicité d’utilisation
  • Utilisation en toutes saisons

⛔️ Les moins :

  • Poids
  • Encombrement

Douche avec chauffe-eau électrique  : le bon compromis

Certains accessoiristes proposent par ailleurs des kits avec douchette, jerrycan d’eau et résistance électrique. Voir par exemple le chauffe-eau électrique Reimo (près de 120€) ou cette solution commercialisée par Ludospace (environ 75€). Reliée au 12V via la prise d’allume-cigare (également disponible en 220V), ces mini chauffe-eaux peuvent être couplés à une pompe immergée et une douchette.

Douche Mobile Solo 12V avec bidon 20L (environ 75€ chez Ludospace)

Plongée dans le jerrycan, la résistance chauffe l’eau en vingt minutes environ.  « C’est le même principe qu’un chauffe-eau d’aquarium, explique-t-on chez Eco Campers. Cette solution se veut peu encombrante, facile d’entretien et économique ». De quoi en faire une solution à mi chemin entre la douche solaire et la douche avec chauffe-eau au gaz. « C’est un compromis intéressant, pour un usage occasionnel, juge-t-on du côté de Ludospace. Car tout ce qui est à base de résistance est très consommateur d’électricité. Or, c’est ce qui vient à manquer en premier dans un van ». 

✅ Les plus :

  • Prix relativement accessible
  • Simplicité d’installation
  • Facilité d’entretien
  • Utilisation en toutes saisons

⛔️ Les moins :

  • Montée en température de l’eau pas immédiate
  • Consommation en électricité plus importante

Mais aussi … 

Une autre solution consiste à chauffer l’eau via le chauffage cabine du véhicule. Peu répandue car plus complexe à monter, ce système nécessite la pose d’un échangeur thermique sur la conduite de chauffage, lui même relié à un bidon ou jerrycan. Une fois que le moteur est allumé, l’appareil emmagasine la chaleur et peut la conserver pendant 24h. Voir par exemple le système Glind (environ 200€).

Certains systèmes permettent, enfin, de profiter d’une douche mobile avec pression, mais délivrant une eau non chauffée. C’est le cas par exemple du Rinse Kit (environ 100€). Capable de « capturer » la pression d’un robinet d’eau et de la conserver un mois, cet astucieux modèle offre jusqu’à 4 minutes d’utilisation.

Dans tous les cas de figure, il conviendra aussi de penser à acheter une tente pour pouvoir se laver à l’abri des regards. Certaines se déplient en 2 secondes, d’autres nécessitent d’être fixées sur le hayon ou la paroi du van. Un kit Reimo (voir photo ci-dessous) incluant bac, douchette et rideaux permet aussi de transformer l’avant d’un van en cabine de douche. Il est disponible pour des modèles avec toit relevable uniquement.  

 

Total
78
Shares
Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve