Alors qu’elle avait déjà le vent en poupe avant la pandémie, la vanlife séduit un public toujours plus nombreux à la faveur des mesures sanitaires mises en place et des difficultés à voyager « comme avant ». Les chiffres sont éloquents.

On avait identifié le phénomène au vu des délais de livraison qui s’allongent, des offres de location qui affichent complet et des aires de stationnement qui connaissent une affluence sans pareille.

Le tout est désormais corroboré par une étude commandée par Ford et menée par l’institut YouGov sur un panel de 1018 personnes, laquelle se penche sur « les nouvelles envies des Français en matière d’évasion » et présente des conclusions sans équivoque.

La vanlife, gage de liberté

Au cours de l’année écoulée, 74 % d’entre nous ont vu leurs envies et/ou projets impactés par les restrictions. Tandis que les trajets en avions ou en train se sont parfois révélés un véritable parcours du combattant, 64 % des Français sont prêts à voyager en voiture ou en van aménagé pour leurs prochaines vacances, pour des questions pratiques (72 %) mais aussi sanitaires (27 %).

Mieux encore : plus d’un Français sur trois se déclare « prêt à passer à la vanlife » ! Sans surprise, ce sont les envies de liberté et de flexibilité qui motivent principalement cet élan (40 %). Toutefois, les questions économiques (24 %) et l’envie de consommer autrement (23 %) ne sont pas en reste.

Bientôt tous travailleur nomade ?

Mais la vanlife présente aussi cet avantage de ne pas forcément se limiter aux vacances. Nous parlons souvent d’eux sur fourgonlesite.com : ils sont de plus en plus nombreux à concilier vie en van et activité professionnelle. Nous leur avons notamment tiré le portrait ici, ici ou encore dans notre série Travailleurs nomades.

Avec l’avènement du télétravail, 42 % des Français se verraient bien les rejoindre sur la route. Encore faut-il avoir un job qui le permet… Plus accessible, le principe de workation (ou comment allier travail – work – et vacances – vacation –) séduit encore plus largement : pas moins de 51 % des Français prêts à télétravailler dans les prochains mois, et plus particulièrement les jeunes de 18 à 34 ans.

Tout le monde veut son van

À travers les mesures prises, cette pandémie a profondément rebattu les cartes et fait évoluer notre perception du temps libre et du temps professionnel. Une nouvelle donne qui pousse les professionnels du secteur du van et du fourgon aménagé à réagir rapidement s’ils veulent profiter pleinement de la vague. Après une progression des ventes de 20 % l’an dernier, l’année 2021 semble s’annoncer très dynamique aussi… à condition de pouvoir répondre à la demande.

Ford, la marque commanditaire de cette étude, entend bien être au rendez-vous. « Souvent le marché du van aménagé nécessite un an entre la commande et la livraison, déclare Louis-Carl Vignon, président de Ford France. Nous avons pris le partir de répondre à un besoin immédiat : 300 unités sont d’ores et déjà disponibles immédiatement dans nos concessions, pour coller aux attentes des Français. » Un outil de recherche permet même d’identifier les modèles en stock et le point de vente où ils se trouvent.

En partenariat avec le spécialiste Westfalia, Ford propose le Transit Nugget (kitchenette + 4 couchages) ainsi que le Transit Nugget Plus (avec cabinet de toilette en sus), à découvrir plus en détail dans notre article : Ford Nugget Plus – un supplément de confort sur la version longue.

Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve