Basé sur l’ultra-compact Piaggio Porter (3,40 de long !), qui n’est pas sans rappeler certaines mini-fourgonettes asiatiques, cet aménagement artisanal baptisé « Minimal Mobile » est l’oeuvre de Kerstin Bürk, une jeune « vanlifer » allemande.

Le projet de Kerstin a vu le jour en 2017. A la fin de ses études en architecture. « La conversion du Piaggio Porter en mini-maison roulante a fait partie intégrante de ma thèse », explique la jeune femme de 25 ans, sur son site koermi-koermet.com. Son sujet d’études ? « Les habitats mobiles et minimalistes » et les possibilités de « solutions multi-fonctionnelles » qu’ils offrent. « Dans nos sociétés modernes, les habitats mobiles et flexibles sont de plus en plus communs, constate-t-elle, avant de développer.  Aussi, avec la croissance continue de la population mondiale, il est nécessaire de réduire notre consommation et nos espaces de vie »

Le goût du roadtrip

Accro aux voyages et au surf après un premier séjour d’un an en Australie en 2013, Kerstin prend très vite goût aux roadtrips. « Mes expériences de voyages m’ont appris à sortir de ma zone de confort », souligne-t-elle. Par trois fois, sur trois continents différents, elle achète un véhicule (4×4, fourgon ou voiture), le transforme en petit habitat mobile et le revend à la fin du voyage. Autant dire que Kerstin est plutôt une baroudeuse aguerrie au moment d’acheter sa future maison sur roues.

Acheté moins de 2000 €, ce Piaggio poursuit sa carrière comme mini-camper van

Dans ses recherches, cette amoureuse du Combi VW cible des vans au format compact, « à la fois discrets et faciles à garer ». Elle tombe par hasard sur l’annonce d’un utilitaire Piaggio, mis en vente sur Ebay par un atelier de réparation de motos. « Ils transportaient leurs motos pourries dedans, rembobine-t-elle. Avant cela, il a appartenu à la collectivité de la Hesse (Allemagne) ». Pour Kerstin, le coup de foudre est immédiat. Il lui en coûtera la modique somme de 1700€ ; auxquels elle doit ajouter plus de 1000€ pour l’aménagement du van et quelques réparations.

Un aménagement minimaliste mais malin

Après avoir passé en revue de très nombreuses solutions développées par des vanlifers, Kerstin ne manque pas d’idée pour créer son propre aménagement. Au vu de l’espace disponible, elle opte pour un agencement offrant une grande modularité et pouvant s’adapter à divers besoins (chambre ou salon/salle à manger, douche et kitchenette extérieures…. ). L’aménagement – conçu pour une personne, mais pouvant être utilisé à deux – a de quoi surprendre par les possibilités qu’il offre. Jugez plutôt sur cette VIDEO.

Pour la transformation, Kerstin a fait appel à un ami charpentier. Les réparations mécaniques – qui ne sont pas son fort – sont réalisées avec l’aide de la famille. En tout et pour tout, il lui faudra 4 mois pour aménager son van : trois mois pour préparer les plans, un mois pour leur donner vie.

Entre surf et vente de produits faits-maison

Son compagnon de route, Kerstin le teste désormais depuis août 2017. Elle a ainsi eu l’occasion d’arpenter pendant de longs mois les côtés françaises puis nord-espagnole et portugaise. Avant d’atteindre récemment l’Andalousie. « Toujours à la recherche de bonnes vagues, nourritures, compagnie et beaux endroits où dormir », précise-t-elle. Son voyage, initialement prévu pour trois mois, lui a aussi inspiré quelques idées d’améliorations, comme l’installation d’une terrasse sur le toit et de quelques étagères supplémentaires. Pour autant, Kerstin se dit plus que conquise par son minivan  : « « Je peux dormir n’importe où avec car personne ne le considère comme un van aménagéEn plus, il ne consomme pas beaucoup de carburant, détaille-t-elle. Au final, je ne suis pas seulement heureuse avec, j’en suis totalement amoureuse ». 

En parallèle, la jeune Instagrameuse a aussi développé la vente de produits artisanaux qu’elle créé (bijoux, accessoires de voyages, ponchos…), via sa boutique mobile « Happiness is homemade » ou « Le bonheur est fait-maison ». Un slogan qui sonne comme une philosophie de vie pour cette vanlifer qui n’a pas fini d’arpenter les routes d’Europe  avec sa Minimal Mobile, au charme unique. Prochaine étape désormais : l’Ecosse, qu’elle envisage d’atteindre d’ici cet été.

      
Crédit photos : Kerstin Bürk – koermi-koermet.com

FICHE TECHNIQUE Minimal Mobile 

  • Marque : Piaggio
  • Modèle : Porter en version van
  • Puissance de motorisation : 64ch
  • Année de construction : 2009
  • Kilométrage : 60 400
  • Poids total : environ 1200 kg avec l’aménagement
  • Places nuit et jour  : 2 / 2
  • Consommation aux 100km : entre 7 et 8 litres
  • Vitesse maximale : 135 km / h
  • Carburant : Essence sans plomb 95
  • Prix du véhicule d’occasion : 1700€
  • Prix de l’aménagement : 1000€ environ

Retrouvez les aventures de Kerstin sur son profil Instagram et sur son site koermi-koermet.com.

Total
185
Shares
Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve