Quels aménagements modulables pour la soute d’un fourgon aménagé ? À chacun sa solution. Corentin et Marie (@souriresautourdumonde) nous présentent la leur, testée et éprouvée sur un parcours de 64 000 km de routes et de pistes autour du monde !

Dans un volume réduit, il faut de l’organisation et de bonnes idées ! (photo : @souriresautourdumonde)

Lors de l’achat de notre fourgon aménagé, un Roadcar R540, nous avions envisagé plusieurs solutions pour optimiser l’espace sous le lit. Nous avions pensé à la fabrication de tiroirs, des étagères, ou encore installer des boîtes en plastiques ou des casiers. En soit, toutes ces solutions sont bonnes, mais elles ne cochaient pas toutes les cases pour nous, à savoir :

  • Modulable : on souhaitait retirer facilement l’installation en cas de besoin pour récupérer l’espace vide (pour un déménagement par exemple)
  • Facile : garder au maximum l’aspect d’origine. Bien qu’ils soient assez robustes, les meubles d’origine n’aiment pas trop les trous, sans parler de la revente potentielle.
  • Pratique : stockage accessible depuis l’intérieur et l’extérieur du véhicule
  • Économique : un minimum d’investissement pour un max de rangement

Pour mener à bien cette installation, nous avons eu besoin de :

  • 4 cubes de tiroir modulables en pin à environ 30€ pièce (Mr Bricolage), vous pouvez aussi les fabriquer vous même
  • Moquette de type tapis d’entrée à gros poils, que l’on trouve à la coupe au mètre
  • Scotch double face spécial moquette type 3M
  • Agrafeuse murale avec ses agrafes
  • Rouleau de scratch
  • Loquets

Tout d’abord, nous avons fixé au sol la moquette au moyen du scotch, ce revêtement sert de base pour accrocher fermement nos boites au sol et ainsi éviter qu’elles ne glissent. Sous chaque boîte nous avons fixé à l’aide d’agrafes du ruban scratch sur toute la longueur.

Sans perceuse ni marteau

Nous avons ensuite ajouté des loquets sur chaque porte/tiroir afin de les verrouiller lorsque l’on roule.
Cette solution permet d’avoir un espace totalement modulable avec des boites qui contiennent des tiroirs de tailles différentes et placards tout en ayant la possibilité, au besoin, de retirer les boites pour disposer à nouveau de notre espace cargo, le tout sans perceuse ni marteau.

Sous le lit, Corentin et Marie ont accroché deux trottinettes. (photo : @souriresautourdumonde)

Ainsi, on a opté pour un espace de stockage comprenant quatre cubes :

  • deux cubes à tiroirs sont tournés vers l’intérieur de l’habitacle, nous y stockons des affaires utiles au quotidien. L’accès se fait depuis le couloir, il suffit de se baisser sous le lit.
  • un bloc de type placard et un bloc de tiroirs sont tournés vers l’extérieur, les affaires de randonnées ou encore du matériel pour le camion y sont stockés, on y accède en ouvrant les portes à l’arrière du véhicule.

Les petites +

  • Pour optimiser l’espace sous le lit, nous avons sanglé deux trottinettes sous le sommier (au-dessus des boites), plus faciles à emporter que des vélos. Elles nous permettent de nous déplacer en ville ; ces sangles passant au travers du sommier peuvent servir pour une autre utilisation.
  • Les 4 blocs de même hauteur forment une surface plate sur laquelle il est encore possible de stocker du matériel.
  • Les blocs écartés offrent une niche de rangement où le matériel est bien calé.
  • Pour voir clair dans le « garage », nous avons fixé au ruban adhésif double face de petites lampes à led (Ikea : RAMSTA – 2,99€)

 

Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve