Beaucoup d’acheteurs accordent une grande priorité à la polyvalence. Le véhicule idéal doit se plier à des usages variés en adoptant de multiples configurations intérieures. Fourgonlesite met cinq de ces modèles en concurrence pour vous accompagner dans votre projet.

D’avance, pardonnez une entrée en matière un peu absconse mais, pour bien se comprendre, il faut s’arrêter un instant sur la définition que l’on retiendra du van ultra-modulable. Si la tendance a été lancée en 2015 par le Campster – toujours très apprécié, pleinement d’actualité et désormais complété du Vanster –, d’autres modèles ont suivi, sur châssis court ou long, en faisant une interprétation un peu différente.

Ces derniers font totalement l’impasse sur la banquette arrière pour ne proposer que des sièges individuels, plus légers et faciles à manipuler. Une personne seule y parviendra aisément ; leur caractère modulable y gagne indéniablement. C’est sur eux que se concentrera notre comparatif pour cette fois.

À première vue, rien ne trahit le Cap Road qui se cache derrière ce Peugeot Expert. Seul un œil avisé aura repéré le toit relevable, qui révèle sa vocation de véhicule de loisirs.

Un van, trois possibilités

Avant de s’arrêter plus précisément sur chacun de ces modèles, évoquons déjà ce qui les réunit. Véritables couteaux suisses, ils jouent les caméléons et se veulent tout à la fois monospace, van et utilitaire. Ils séduiront plus particulièrement les familles et les sportifs.

Monospace, véhicule de loisirs ou transport de matériel, les vans ultra-modulables ont plus d’un tour dans leur sac.

Livrés de série avec deux sièges individuels au rang 2, ils sont homologués pour six places carte grise. Ils peuvent accueillir deux sièges de plus au rang 3, moyennant 1100 à 1200 € par unité. Ces sièges, qui pèsent 27 kg, promettent un très bon niveau de confort. Ils sont dotés d’ancrages Isofix, d’un appuie-tête réglable, d’un dossier inclinable et d’un accoudoir.

Installés sur un rail, ils coulissent et peuvent être installés selon la configuration qui répond à vos besoins du moment : côte à côte pour libérer un grand coffre, l’un derrière l’autre pour un chargement tout en longueur (idéal pour des vélos et du matériel type planche de surf), voire entièrement retirés pour profiter de tout le volume de chargement.

Un équipement loisirs complet

Le meuble tout en longueur derrière le conducteur associe une kitchenette (frigo, évier et feux gaz) et des rangements. Outre un premier couchage double sur sommier à coupelles sous le toit relevable, un second lit double viendra se déplier par-dessus les sièges passagers dont on aura abaissé le dossier.

Après quelques manipulations assez peu contraignantes, un couchage double vient occuper la partie basse de l’habitacle.

Si vous êtes tentés par ce genre de van, gardez en tête qu’ils se destinent d’abord à des escapades de courte durée du fait de leur autonomie en eau restreinte et de leurs volumes de rangements limités. Tenez compte, également, du fait qu’il faut avoir la place de stocker divers équipements chez soi lorsqu’on les dépose (lit du bas, sièges…).

Enfin, reste la question des rails, de leur encrassement et de l’impact de celui-ci sur la mobilité des sièges. Nous ne saurions trop vous conseiller de jouer de la balayette très régulièrement, voire d’installer des caches si vous maintenez une même configuration de manière prolongée.

Un tour complet du marché

En matière de vans ultra-modulables, le marché est presque entièrement trusté par le groupe Rapido, qui s’est engouffré dans la brèche dès le printemps 2017 avec le Westfalia Kepler Six, bientôt suivi du Campérêve Cap Coast. Suivront les Stylevan Emotion Melbourne et plus récemment le Campérêve Cap Road. Entre ces quatre modèles à l’agencement similaire, la différence se fait avant tout sur le porteur, la longueur (et donc le volume de chargement) ainsi que sur les équipements de série, voire sur le design.

L’aménageur nantais MyKitVan vient quant à lui de rejoindre la danse et propose une solution avec sièges amovibles sur un large panel de porteurs.

Dans un premier temps, notre tableau comparatif vous permettra de découvrir les principales caractéristiques techniques des vans ultra-modulables. Chacun d’eux fait ensuite l’objet d’une présentation détaillée avec photos, également accessible via les raccourcis suivants :

 Campérêve
Cap Coast
Campérêve
Cap Road
Westfalia
Kepler 6 /
Stylevan Emotion Melbourne
MyKitVan
T6.1
Tarif de départ (€)48500499005490064900
PorteurFord CustomPeugeot ExpertVW T6.1VW T6.1
Motorisation2,0 l 130 ch2,0 l 120 ch2,0 l 90 ch2,0 l 150 ch
Boîte autooptionoptionoptionde série
Longueur (m)4,974,965,305,30
Hauteur (m)2,002,001,991,99
Charge utile (kg)542733530480
(avec 4 sièges arrière)
Homologation places CG6666
Nbr places route série4444
Nbr places route max.6667
Dimensions lit bas (cm)125 x 192115 x 192120 x 200126 x 192
Dimensions lit haut (cm)120 x 190115 x 191120 x 190122 x 195
Volume frigo (l)40354049
Volume eau(x) propres/usées40/3040/3040/3040/16
Isolation plancherouiouiouinon
Chauffageoptionoptionde sérieoption
Chauffe-eauoptionoptionoptionoption
Batterie auxiliaire100 Ah100 Ah100 Ah90 Ah AGM

Campérêve Cap Coast, le plus accessible

Le Campérêve Cap Coast est le van ultra-modulable qui affiche le tarif de départ le plus bas (48500 €). C’est la seule proposition du marché développée sur Ford Transit Custom. Son prix plancher ne l’empêche pas de disposer d’une dotation intéressante en cabine : ABS et ESP, airbag conducteur et passager, clim manuelle, autoradio, aide au stationnement avant et arrière, feux diurnes à leds, rétro rabattables électriquement et sièges cabine chauffants.

Facturé 2090 €, le pack Sérénité augmente encore très avantageusement cette dotation avec de nombreux dispositifs d’aide à la conduite (station multimédia 8 pouces avec GPS, régulateur de vitesse avec reconnaissance des panneaux de signalisation et alerte anticollision, alerte de franchissement de ligne, vitrages surteintés, caméra de recul…)

Pour une utilisation quatre saisons, outre le chauffage en option, un kit d’isolation pour la toile de toit est également disponible. De série, un coffre de rangement, qui se fixe également sur les rails du plancher, vient compléter les volumes du meuble latéral.

Retrouvez également notre présentation du Campérêve Cap Coast en vidéo : Campérêve Cap Coast, le van compact ultra-polyvalent

Campérêve Cap Road, le plus design

Le Cap Road, c’est le dernier né chez Campérêve, tout juste présenté et bientôt disponible. S’il reprend exactement la même implantation que le Cap Coast sur une longueur similaire, il s’installe cette fois sur le Peugeot Expert qui profite d’une impressionnante dotation en équipements. Par rapport au Cap Coast, sans même recourir à l’option, il ajoute le Start & Stop, le régulateur de vitesse, l’aide au démarrage en côte, l’allumage automatique des feux, les essuie-glaces avant détecteur de pluie, les vitrages surteintés…

Mais surtout, il fait sa petite révolution sur le plan du design avec sa nouvelle ambiance Urban ! Chic et contemporaine, elle relègue le décor bois au seul plancher pour privilégier les tons blancs et gris. On remarque particulièrement les lignes graphiques du mobilier ainsi que le couvercle d’un seul tenant pour le réchaud et l’évier, qui donne une vraie unité au meuble de cuisine.

Petite particularité du Peugeot Expert : sa lunette arrière ouvrante. Pratique en ville, pour attraper quelque chose dans le coffre, ou à l’étape, pour dormir au grand air.

Mentionnons également la finition City (+4000 €) pour les adeptes de véhicules suréquipés : clim auto, vision tête haute, station multimédia, caméra de recul, surveillance des angles morts, régulateur de vitesse semi-adaptatif, alerte sur risque de collision, freinage automatique sur risque de collision, alerte de franchissement involontaire de ligne, et de multiples autres aides à la conduite. Elle donne également accès à l’option motricité renforcée (uniquement disponible avec motorisation 180 ch et boîte auto) pour de meilleures aptitudes tout-chemin.

Retrouvez également notre présentation du Campérêve Cap Road en vidéo : Campérêve Cap Road, une montée en gamme sur Peugeot Expert

Westfalia Kepler Six / Stylevan Emotion Melbourne, le précurseur

Il faut rendre à Westfalia ce qui lui appartient : la marque allemande, passée dans le giron français du groupe Rapido en 2010, est la première à avoir proposé un van ultra-modulable avec sièges individuels. Le Kleper Six a été présenté dès le printemps 2017 sur base Volkswagen (5,30 m). 18 mois plus tard, celui-ci était rejoint par une déclinaison jumelle chez Stylevan Emotion, sous l’appellation Melbourne. Avantages de cette version longue : plus d’espaces de rangement et un volume de chargement de 3,8 m3 après retrait des sièges passager.

En concurrence directe avec le modèle MyKitVan présenté ci-après, le Kepler Six et le Melbourne peuvent se targuer de profiter d’un plancher isolé à l’aide d’une épaisseur de Styrofoam (tout comme les Cap Coast et Cap Road de Campérêve). Ils sont par ailleurs les seuls à être dotés du chauffage Webasto 2000 W de série.

Dans leur définition de base, ils embarquent deux coffres de rangement qui se fixent sur les rails (le premier peut trouver place entre les deux sièges et le second, plus volumineux, dans le coffre). Si bon nombre d’équipements nécessiteront de recourir aux options, un certain nombre sont présents de série, parmi lesquels ABS, ESP, ASR, Start & Stop, airbag conducteur et passager, régulateur de vitesse, aide au démarrage en côte, clim cabine, système de freinage anti-multicollision, assistant vent latéral ou encore détecteur de fatigue.

Le pack Kepler/Style (1900 €) comprend quant à lui les pare-chocs, poignées et rétroviseurs peints, l’allumage automatique des feux et des essuie-glaces, le radar de recul arrière et la station multimédia. L’option 4Motion est également disponible, mais notez qu’elle abaisse automatiquement le nombre de places carte grise, à moins de recourir à une augmentation du PTAC.

Entre Westfalia et Stylevan Emotion, votre choix sera notamment dicté par vos préférences esthétiques : sellerie crème et mobilier gris anthracite pour le Kepler Six, ambiance Nordic (sellerie noire et mobilier teinte bois) pour le Melbourne.

 

MyKitVan, le suréquipé

Affiché à un tarif de départ supérieur de 10000 €, le van ultra-modulable de MyKitVan se positionne d’emblée sur un créneau haut de gamme et suréquipé, avec la motorisation 150 ch et la boîte auto de série. Une configuration qui débute à 61300 € chez ses concurrents ; voilà son surcoût déjà relativisé. D’autant que sa dotation en équipements s’avère un cran au-dessus. Volant cuir multifonction, système multimédia 7 pouces GPS, radars de recul avant et arrière, allumage automatique des feux et des essuie-glaces, vitrages surteintés…, tout ça est déjà compris dans le tarif.

Sur le plan de l’aménagement, au jeu des différences, on peut commencer par évoquer le couchage bas, amovible également, qui ne fait pas appel à un sommier portefeuille mais à un sommier peigne avec matelas Bultex à mémoire de forme pour le confort. La manipulation semble des plus simples.

On remarque également le meuble latéral, pas parfaitement rectiligne. Plus profond dans sa partie située juste derrière le siège conducteur, il autorise la présence d’un frigo avec ouverture en façade, d’un volume un peu plus généreux, ainsi que deux petites surfaces de travail en plateau.

Une intéressante option 7 places carte grise est disponible grâce à une banquette deux places pour les passagers à l’avant. Laquelle est bel et bien pivotante.

La prise extérieure 230 V, quant à elle, est de type miniplug et se dissimule dans la calandre. Un petit plus qui séduit les esthètes en évitant la présence d’un cache plastique rapporté sur les flancs de la carrosserie. La batterie auxiliaire AGM promet des cycles de charge plus rapides et une durée de vie allongée par rapport à une batterie plomb/acide classique.

On regrette, par contre, l’absence d’isolation au niveau du plancher et la faible capacité du réservoir des eaux usées.

Pour finir, précisons que MyKitVan propose aussi ce type d’aménagement sur l’ensemble des porteurs inscrits à son catalogue. À savoir : Nissan NV 300 court (56900 €) et long (58900 €), Peugeot Expert et Citroën Jumpy court (59900 €) et Volkswagen T6.1 court (62900 €).

Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve