L’aventure se poursuit pour nos voyageurs Dana & Stéphane et leur fourgon Tikal. Sur la route qui les conduit vers l’Alaska, les voici au Canada, sur l’île de Vancouver.

Nous prenons le bateau, direction l’île de Vancouver. Tout le monde nous en a dit du bien et nous avons hâte de découvrir ce territoire qui semble si sauvage ! Aucune difficulté pour prendre le ferry avec Tikal. Les ferrys sont réguliers, plusieurs fois par jour, et embarquent sans problème tout ce qui roule : vélos, motos, voitures, vans et même les camions !

Voilà qui fait du bien : se faire transporter sans avoir à conduire. On profite de la traversée pour découvrir la région d’un autre point de vue.  La lumière est belle sur ces fjords et les nuages menaçants participent à cette atmosphère particulière.

Victoria, capitale de l’île de Vancouver. (doc Google)

 

Nous débarquons sur l’île et trouvons un camping pas loin du ferry, pas trop cher, et libre ! Parfait pour cette première nuit. Au petit matin, ces nuages qui étaient menaçants la veille sont passés à l’action et c’est sous une pluie battante que nous arrivons à Victoria, capitale de la British Columbia. C’est un signe, il faut que l’on se pose pour travailler, ça tombe bien ! Le ciel s’éclaircit dans l’après-midi et nous finissons par aller visiter le centre-ville.
Après une nuit moins glamour, sur le parking gris d’un supermarché, nous prenons la route vers le vert. Les arbres sont en effet partout et nous espérons enfin croiser nos premiers ours ! Le ciel est magnifiquement bleu et la route est terriblement agréable.

 

Nous faisons un stop à Cathedral Grove. Les arbres ici ont été préservés de la sylviculture qui semble très intense sur l’île… Ils sont grands et majestueux, pas aussi impressionnants que ceux de Sequoia National Park, mais c’est une belle balade sur la route.

Le voilà, enfin, sur la plage

Nous repartons et après quelques sentiers à nids de poules, nous arrivons dans la soirée dans un petit coin de paradis, le Mossel Beach campground, en pleine nature sauvage, au bord de l’eau. La propriétaire nous dit que les ours viennent parfois sur la plage pour se balader et manger à marée basse…  Nous attendons, faisons un feu pour patienter et même un gâteau pour le gouter… mais rien.

Dès le lendemain matin, nous décidons de rester une nuit de plus pour optimiser nos chances ! Et c’est en fin d’après-midi que l’ours arrive enfin ! Un petit, au loin sur la plage, puis plus tard un plus grand, moins loin sur la plage ! Nous sommes tellement contents de les voir enfin !!

Après cette rencontre,  nous visitons Pacific Rim, le parc national qui longe la côte ouest du sud de l’île. Entre forêt et océan. Puis nous arrivons à Tofino, un village qui doit prendre d’autres dimensions l’été !

Chasse matinale pour un groupe de dauphins

Nous repartons donc pour l’autre côté de l’île. Après une pause surprise chez un couple de Canadiens qui a proposé de nous prêter leur jardin pour passer la nuit, nous remontons vers le nord. Le vent souffle et c’est devant une mer agitée que nous passons une très belle nuit. Le lendemain, un groupe de dauphins nous prend pour témoins de leur chasse matinale !

Nous continuons notre route vers Telegraph Cove. Sur la route nous rencontrons un couple de Français installés un peu au nord de Vancouver et qui nous propose de passer par chez eux sur notre route retour. Nous aurions dû prendre le ferry pour Prince Rupert, mais n’ayant pu réserver à l’avance, les bateaux sur les prochains jours sont complets… Alors après une excursion à Alert Bay pour en apprendre un peu plus sur la culture des premières nations (que nous avons l’habitude d’appeler « Indiens », mais qui ne sont pas du tout « indiens », dans la mesure où c’est une erreur de langage lors de l’arrivée des Européens aux Amériques…), nous quittons l’île de Vancouver pour rejoindre Vancouver (la ville). Mais avant, nous passerons voir nos amis français fraichement rencontrés…

L’île de Vancouver nous aura beaucoup plu, mais nous l’attendions un peu plus sauvage… Le Yukon et l’Alaska sauront probablement combler ce désir !

–> Retrouvez aussi Dana & Stéphane sur Instagram et YouTube

Cuisine improvisée sur la route
Une chambre avec vue(s).
Total
16
Shares
Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve