Westfalia Michelangelo

Essai fourgon 2012
Entre le Mercedes Marco Polo et le Volkswagen California, éternels rivaux sur le segment des monospaces de loisirs, vient maintenant s'intercaler le Westfalia Michelangelo. Moins cher que ses deux concurrents, cet épatant véhicule sur Fiat Scudo se prête à tous les usages. Il est un parfait compagnon de tous les jours.
Le Westfalia Michelangelo fera-t-il vaciller de son piédestal le légendaire Volkswagen California, héritier désigné du VW Combi ? Trot tôt pour l'affirmer mais c'est très clairement l'ambition déclarée par Westfalia, la marque historique d'outre-Rhin, qui, depuis 60 ans, allie modernité et fonctionnalité. Maintenant que sont levées toutes les incertitudes quant à son avenir, grâce au rachat par le groupe Rapido, Westfalia se montre très entreprenante, comme l'avait révélé la sortie du Jules Verne Family à l'automne 2011.

De multiples combinaisons
Sur le Michelangelo, Westfalia se montre tout aussi inventive, même si elle reprend dans les grandes lignes l'aménagement caractéristique du California. Elle le fait toutefois évoluer en remplaçant l'habituelle banquette convertible par deux fauteuils individuels coulissants. Il n'y paraît pas, mais cette fonctionnalité est unique dans l'univers du camping-car. Au bout du compte, elle accroît de façon spectaculaire la modularité et le confort des passagers arrière.

Six personnes à bord
Nous n'allons pas décliner toutes les combinaisons possibles, au nombre de sept, mais retenez que le Michelangelo joue sur tous les registres, passant aisément de l'utilitaire au monospace. C'est par excellence le véhicule pluriel, plus encore que le Volkswagen California ou le Mercedes Marco Polo, qui sont pourtant deux solides références. Notez par exemple que sur le Michelangelo les clients peuvent ajouter deux sièges optionnels qui se fixent aux rails du plancher et transporter, in fine, six personnes.

Deux motorisations au choix
Le Fiat Scudo Michelangelo est proposé en deux motorisations Euro 5 - 128 ch. (94 kW) ou 165 ch (121 kW)- couplées à une boîte à six rapports. Ils garantissent de bonnes performances, quels que soit le profil de la route et les conditions d'utilisation. Sur la version 128 ch., la plus couramment adoptée en France, pas d'ESP (contrôle électronique de trajectoire) ni d'ASR, mais la climatisation manuelle.

D'un encombrement limité, véloce et performant dans la circulation, le fourgon Westfalia Michelangelo se montre à l'aise en toutes circonstances. N'espérez toutefois pas qu'il se gare dans un mouchoir de poche, à la manière d'une petite citadine, mais vous pourrez néanmoins circuler au cœur des villes et vous faufiler sous les barres de hauteur à l'entrée des parkings et des péages.

Un matelas repliable
N'ayant pas retenu de banquette clic-clac comme à l'accoutumée, Westfalia prévoit un couchage en trois volets qui prend notamment appui sur les dossiers des fauteuils arrière préalablement rabattus. La parfaire stabilité et planéité du couchage ainsi obtenu, ajoutée à la qualité des mousses, garantit un confort honorable, supérieur à celui qu'offre habituellement une banquette route transformable. À la nuit tombée, d'épais rideaux masquent les fenêtres latérales et arrière, tandis qu'en cabine une toile doit être tendue devant le pare-brise et les vitres. Hérité du Mercedes Marco Polo, aménagé par Westfalia, ce système semble anachronique par rapport à des stores plus modernes, mais en retour plus fragiles à l'utilisation. Les rideaux Westfalia sont aussi démontables et lavables.

Un accès limité au tiroir
En cuisine, des abattants en verre dissimulent un petit évier, une plaque deux feux et un frigo à compression. Différents rangements complètent astucieusement l'installation, d'une rare qualité de finition. À l'heure des repas, une table vient se crocheter au rail aluminium bordant le meuble, ce qui a pour conséquence de condamner l'accès au tiroir supérieur. Le plateau de table gagnerait aussi en stabilité s'il était monté sur deux pieds.

Chauffage en option
Les réservoirs d'eau propre (27 L) et d'eaux usées (25 L) ne sont pas très larges, légèrement en dessous des références habituelles sur ce genre de monospaces de loisirs, mais peuvent convenir dans le cadre d'un usage restreint. Difficile en revanche de se satisfaire de l'absence d'un chauffage stationnaire, quand bien même on n'envisagerait pas de sorties hors saison. C'est un équipement indispensable, pour le confort des passages à l'arrière. Il faudra mettre la main à la poche et retenir l'option facturée tout de même 1 588 €.

D'une manière générale, beaucoup d'équipements viennent en supplément et alourdissent la facture finale du Westfalia Michelangelo : bases tournantes pour les sièges passager et conducteur, lit de la chambre haute... À chacun de définir le modèle qui correspond le mieux à l'usage qu'il souhaite en faire. De toutes les façons, le coût reste très intéressant par rapport à la concurrence.
Fiat Scudo
2,0 L 128 ch
5,13 x 1,89 x 1,99 m
2 800 / 400 Kg
4
2
27 L
31 L
Pas de doute, le Westfalia Michelangelo est promis à une belle carrière. Nous ne serions pas surpris de le voir faire de l'ombre au Volkswagen California, plus cher (à partir de 47 000 €). Reconnaissons aussi à ce dernier, un équipement supérieur: toit relevable motorisé, airbags frontaux et latéraux, mobilier de plein air, radio CD, chauffage stationnaire. Le match s'annonce très serré, mais avantage au Michelangelo, plus spacieux et modulable.
  • Ce n'est jamais le point fort de ces petits véhicules, à la croisée des chemins entre l'automobile et le camping-car. Les faibles réserves d'eau et l'absence de sanitaires constituent des freins puissants aux étapes en totale liberté, à l'écart des campings
  • Comme souvent sur ce type de véhicule, beaucoup d'équipements sont en option, à l'image du chauffage stationnaire, des embases pivotantes et du second couchage sous le toit relevable
Fiche technique fourgon Westfalia Michelangelo
  • L x l x h : 5,13 x 1,89 x 1,99 m
  • Hauteurs intérieures (toit fermé / toit ouvert : 132 / 210 cm)
  • Fiat Scudo L2H1.
  • 2,0 l 128 ch. Euro 5.
  • Boîte de vitesses à 6 rapports
  • Empattement 3122 mm
  • PTAC / CU : 2800 / 400 Kg
  • Places nuit : 2 (4 en option)
  • Places carte grise : 4 (6 en option)

Equipement du Fiat Scudo

  • Airbag conducteur et passager
  • Siège conducteur réglable en hauteur avec soutien lombaire
  • Verrouillage centralisé avec télécommande
  • Rétroviseurs électriques chauffés et réglables électriquement
  • Pré-équipement radio
  • Sièges avant pivotants (option : 302 €)

Nuit

  • Lit repliable (110 x 200 m) avec sommier à lattes et matelas.
  • Lit de pavillon de 115 x 200 cm (en option : 945 €) avec sommier à lattes et matelas confort.
  • Armoire multifonctions.

Cuisine

  • Réchaud 2 feux sous abattant verre.
  • Box réfrigérant 31 litres, 3 étoiles (température jusqu'à – 18°).

Services

  • Réservoir d'eau propre 27 litres.
  • Réservoir des eaux usées 25 litres.
  • Chauffage à carburant 3kW (option : 1588 €).
  • Compartiment gaz pour bonbonne de 2,8 kg.
Sur le même sujet :

 
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et fournir des fonctionnalités supplémentaires.