::cck::377::/cck::
::introtext::La famille des fourgons Campérêve s’agrandit au sens propre comme au sens figuré. Peu habitué aux grandes longueurs, l’aménageur de Mayenne (53) développe pourtant sur Fiat Ducato L4H2 (6,36m) un nouveau plan tout confort.::/introtext::
::fulltext::Libéré des contraintes auxquelles il se trouve confronté sur le Magellan 642, Campérêve peut donner sa pleine mesure et développer un aménagement spacieux et confortable sans réel compromis sur sa nouveauté 2014 ; sous condition d’accepter le gabarit de ce Magellan 742, mesurant 6,36m de long et 2,55m de haut. Campérêve se garde bien d’ajouter à ce grand véhicule une décoration trop voyante sur la carrosserie. Un atout apprécié pour se fondre dans le paysage. C’est aussi la raison qui justifie l’absence de série de baies sur les portes arrière, au risque d’assombrir la chambre et couper la perspective.

Renvoyant le cabinet de toilette en position centrale, contrairement au Magellan 642, l’entreprise de Mayenne (53) organise un couchage principal de bonnes dimensions (195x145cm), composé d’un matelas Bultex, largement accessible grâce à un environnement dégagé et une hauteur de lit raisonnable. Comme toujours, la grande largeur aux épaules se rétrécit aux pieds, dans des proportions acceptables. Même celui qui dort le long de la paroi n’aura pas trop de difficulté à entrer dans le lit.

Le sommier à lattes se relève non pas totalement mais pour moitié, dans la perspective du transport d’un vélo ou d’objets encombrants. Bien compartimentée et recouverte d’un revêtement technique résistant aux abrasions, cette soute dispose également de quatre points d’arrimage pour la fixation des charges lourdes. En revanche, aucun dispositif de retenu –portillon ou filet- en cas de freinage brutal.

À l’image d’autres modèles Campérêve ne disposant pas d’une banquette latérale, le Magellan 742 autorise néanmoins l’aménagement simplifié d’un couchage d’appoint transversal (185×100/70cm). Comment ? Grâce à la table de dînette et deux supports métalliques sur lesquels se fixe un sommier à lattes déroulant. Le dispositif simple et léger n’épargne pas le transport de l’encombrante rallonge de matelas.

Le Magellan 742 profite évidemment de l’ensemble des améliorations techniques et esthétiques apportées à la collection 2014. Il y a bien sûr la nouvelle ligne de mobilier « prestige », les panneaux polyester à l’intérieur, épousant parfaitement le galbe des parois, mais aussi toutes les évolutions invisibles portant sur l’isolation et la fixation du mobilier.

Concernant l’isolation, Campérêve fait appel sur la collection 2014 à un matériau complexe et souple mêlant deux composants, polyuréthane et polyéther, collé sur les parois, le plafond et le plancher du fourgon. Cette isolation complète, doublée d’une paroi polyester et d’une fine lame d’air entre les deux, assure de bons résultats, légèrement supérieurs à ceux enregistrés avec l’isolation Trisilor de la collection 2013.::/fulltext::

Ailleurs sur le web