Porté par le succès commercial du Sprinter de troisième génération, Mercedes retrouve sa place sur le marché du grand fourgon aménagé, dans de nombreuses versions et déclinaisons. Ses promoteurs indéfectibles (Hymer Camper Vans, CS-Reisemobile et La Strada) sont rejoints par de nouveaux acteurs tels Frankia et Westfalia.

Un Mercedes Sprinter peut en cacher un autre. Si la propulsion l’emporte et conserve la préférence des baroudeurs, elle cède du terrain à la nouvelle version à traction, plus légère et moins chère. Le premier à s’engouffrer dans la brèche, c’est Hymer qui propose le Free S 600, facturé moins de 55000 € dans sa version de base.

Sensiblement moins large qu’un Fiat Ducato, le Mercedes Sprinter ne facilite pas le travail des transformateurs qui ne peuvent pas installer un lit transversal sans modifier la carrosserie extérieure et ajouter des extensions latérales.

Le Mercedes réveille les innovations

Les motorisations du Mercedes tiennent compte des nouvelles configurations de châssis. Le quatre cylindres 2,2 CDI développe 114, 143 ou 177 ch (en traction uniquement) et 163 ch (en propulsion). Le V6 CDI de 190 ch conserve une place de choix mais en propulsion uniquement. Le tout pouvant être associé, en option, à une boîte auto à convertisseur de couple (7 rapports sur propulsion ou 9 en traction). Même si les baroudeurs s’en désolent toujours un peu, le bagage technologique du Sprinter reste très impressionnant.

L’arrivée du Mercedes réveille les innovations. Très audacieuse, la marque historique Westfalia installe un slide-out qui permet d’allonger le James Cook (5,93 m) à l’étape. Du côté de chez Frankia, on supprime la banquette face route au profit d’un aménagement repensé et plus convivial.

Le James Cook de Westfalia peut se prévaloir d’un autre atout : c’est le premier à être équipé du module d’interface Mercedes-Benz Advanced Control (MBAC) qui le transforme en maison connectée sur roues avec affichage et contrôle des fonctions essentielles au moyen de l’écran tactile ou d’une application pour smartphone.

Édouard Guillard, chef de produit Carrossiers – Mercedes-Benz France

Interview

Seul Hymer aménage pour l’instant le fourgon Mercedes Sprinter en mode traction. D’autres vont suivre ? 

Oui, des projets sont dans les cartons. Les développements buttent  encore sur l’attachement historique des clients aux versions à propulsion et/ou 4×4. En revanche, il est clair qu’il n’existe pas d’exclusivité avec Hymer sur le fourgon. Ce fut le cas uniquement sur la tête motrice du Mercedes durant la première année de commercialisation entre l’été 2018 et l’été 2019 pour les camping-cars à châssis rapporté.

Quelles sont les qualités de cette version nouvelle ?

Cette version traction du nouveau Sprinter est un vrai Mercedes (moteur, boîte, etc.), certes plus accessible mais profitant de toutes les aides au confort et à la conduite. Ce n’est en aucun cas un véhicule de second rang. Le moteur Mercedes traction se décline dans plusieurs niveaux de puissance, dont un modèle de 177 ch spécifique au secteur du loisir. Précisons enfin qu’il dispose d’un seuil 8 cm plus bas que le propulsion et qu’il propose en option une boîte automatique spécifique à convertisseur de couple à neuf rapports. 

Quelques modèles de fourgons sur Mercedes Sprinter

▪️Hymer Free S 600

Un Sprinter sans arbre de transmission, moins cher, plus léger et au volume intérieur supérieur… Que demander de plus ? Taillé sur mesure pour l’industrie du loisir, le nouveau Mercedes traction fait déjà les beaux jours d’Hymer Camper Vans et de son aménagement Free S 600 (S comme Sprinter). Le moteur 143 ch de série sera prolongé en option par la boîte auto Mercedes 9G. De nombreux garde-fous technologiques participent au confort et à la sécurité. En savoir plus.
55240 €Porteur : Mercedes Sprinter Traction – Motorisation : 2,2 l/143 ch – Longueur : 5,93 m – Couchage principal : lit transversal

 

▪️La Strada Regent S

Chic et ultra-personnalisable, le fourgon La Strada Regent S séduit les experts qui savent ce qu’ils veulent. La liste des options et des variantes d’ambiance leur laisse une belle marge de manœuvre. Proposée sur Mercedes propulsion, la configuration de base en 163 ch est renforcée par deux packs obligatoires (Technique 1 et Confort). Le Regent S se démarque par sa banquette ajustable en profondeur et la grande table amovible en dînette. Il est aussi disponible en version 4×4.
72154 €Porteur : Mercedes Sprinter propulsion – Motorisation : 2,2 l/163 ch – Longueur : 5,93 m – Couchage principal : lit transversal

 

▪️Westfalia James Cook

Le James Cook se conjugue au pluriel. Plus qu’un modèle, l’appellation couvre une gamme de trois fourgons Mercedes de 5,93 m sur le châssis à propulsion (transmission intégrale en option). Leur extension arrière, autrement appelée slide-out, agrandit l’espace intérieur et favorise l’installation d’un couchage d’une longueur exceptionnelle (207 cm). Des trois variantes de toit disponibles, celle avec le toit levable et la chambre haute emporte les plus larges suffrages mais sera aussi plus chère (81771 €). En savoir plus.
76729 €Porteur : Mercedes Sprinter propulsion – Motorisation : 2,2 l/143 ch – Longueur : 5,93 m – Couchage principal : lit longitudinal dans le slide-out

 

▪️Frankia Yucon 6.0

Constructeur inventif, l’Allemand Frankia imagine deux aménagements atypiques sur le Mercedes propulsion. Des deux modèles réunis sous la bannière de « microliner de luxe », le Yucon 6.0 nous apparaît comme le plus convaincant, en dépit d’un salon réduit à la portion congrue. Une très large place est en revanche accordée à la chambre qui s’étire dans la longueur du véhicule, au-dessus d’une grande soute. La déco épurée et la ligne de mobilier participent à la singularité des Yucon. En savoir plus.
72500 €  – Porteur : Mercedes Sprinter propulsion – Motorisation : 2,2 l/114 ch – Longueur : 5,93 m – Couchage principal : lits jumeaux

 

▪️CS-Reisemobile Duo

Bien que passant sous le radar des grands médias, l’entreprise familiale CS-Reisemobile reste pourtant la marque spécialiste du Sprinter. Parmi les huit propositions au catalogue – dont certaines sont exclusives à la marque –, le Duo constitue un aménagement idéal à deux. Ici, pas de grand lit double mais des couchettes superposées. En dînette, vous aurez le choix entre une traditionnelle banquette deux places ou un siège individuel. Toujours soignée, la fabrication prend en compte les demandes particulières. Voir l’essai du CS Reisemobile Cosmo. 
69277 €Porteur : Mercedes Sprinter propulsion – Motorisation : 2,2 l/163 ch – Longueur : 5,93 m – Couchage principal : lits simples superposés

Ailleurs sur le web
Partenaire Campérêve